En temps normal, le premier dimanche de juillet se déroule la traditionnelle braderie d’été au coeur de la cité d'Arenberg. L’an dernier, celle-ci avait dû être supprimée du calendrier en raison des contraintes sanitaires visant à lutter contre la propagation du Covid-19. Presque 12 mois plus tard, la situation épidémiologique s'est considérablement améliorée dans notre pays suite à la campagne de vaccination et les autorités fédérales (Codeco) viennent d'adopter de nouveaux assouplissements qui permettent le déroulement de ce type de manifestations suivant les mêmes conditions que celles soumises au marché hebdomadaire.

En concertation avec l’association des commerçants et artisans d’Enghien (ACAE) qui en est la cheville ouvrière, le collège communal a décidé d’autoriser l’organisation d’une édition 2021 particulière. "Celle-ci se démarquera de la braderie traditionnelle à laquelle les Enghiennois sont habitués. En effet, aucun marchand ambulant ne sera invité - seuls les commerçants ayant pignon sur rue y participeront - de même qu'aucune fanfare ne se produira dans le centre-ville. L'animation musicale sera diffusée par des hauts-parleurs. A l'instar de l'orchestre, l’espace dédié à la brocante sera déplacé dans une rue plus large, à savoir la rue de la Station, tout en étant disposée d’un seul côté de la voirie", explique Francis De Hertog, échevin du Commerce (En Mouvement).

Et ce dernier d'ajouter que le collège a été sensible à la demande des commerçants locaux installés dans l'intra muros qui ont, faut-il le rappeller, connu de longs mois de disette au plus fort des confinements liés à la crise sanitaire. "En collaboration avec l’ACAE, j’ai eu l’occasion de présenter un programme concerté aux membres du collège et nous avons pris la décision de permettre l’organisation d’un dimanche baptisé Grandes Soldes d'Eté", poursuit Francis De Hertog.

Concrètement, les commerçants enghiennois seront donc ouverts ce 4 juillet prochain, jour de l'Independance Day cher à nos amis américains, afin de proposer de très bonnes affaires à leurs clients. Pour les besoins de cette braderie estivale adaptée aux mesures sanitaires allégées mais toujours en vigueur car le virus n'a pas totalement disparu de nos contrées, la ville sera partiellement fermée à la circulation. Par ailleurs, l’ACAE mobilisera ses membres afin de sensibiliser tout au long de la journée les visiteurs en les invitant à respecter les règles sanitaires élémentaires telles qu’éviter les rassemblements de personnes en plus du port obligatoire du masque.

Les organisateurs se sont focalisés sur différents aspects pour que ce rendez-vous soit une pleine réussite dans tous les sens du terme. En plus de permettre aux commerces d'accueillir la clientèle de manière optimale, l’absence des ambulants qui représentent plus ou moins 60 étals en moins ainsi que la mise à disposition d'un maximum d'espaces pour pouvoir déambuler en ville sereinement, traduisent la volonté de ces derniers de minimiser les effets goulots. 

"Ensemble, nous avons travaillé d'arrache-pied afin permettre l’ouverture des magasins de nos indépendants dont les activités et le chiffre d'affaires ont été lourdement impactées pendant une bonne année", rappelle en guise de conclusion l'échevin du Commerce.