Lors du conseil communal qui s'est tenu jeudi soir en visioconférence, le bourgmestre de la cité d'Arenberg a annoncé une bonne nouvelle pour les finances de la Ville. L'intervention communale dans le fonctionnement de la zone Hainaut Centre sera moins élevée que prévue en 2021. 

"Suite à un recalcul proposé par le gouverneur de la province de Hainaut à défaut d'un accord de répartition entre les différentes communes de la zone, Enghien aurait vu sa quote-part augmenter et passer de 527.000€ à 596.000€", a rappelé Olivier-Saint-Amand (Ecolo). 

A la suite de cette décision, le collège communal a introduit un recours gagnant après de la ministre de l'Intérieur. "Dans le même temps, la ville de Mons a mené tout un travail de réflexion qui nous est au final bénéfique. Non seulement, la dotation de la ville d'Enghien ne sera pas revue à la hausse cette année mais celle-ci va diminuer au contraire de façon significative en passant de 527.000€ (2020) à 435.000€", se réjouit le bourgmestre. 

Ce dernier a néanmoins eu l'honnêteté d'indiquer que le pourcentage de l'intervention communale augmentera très légèrement mais sur un montant nettement moins important. "Avec le directeur financier de la zone de secours, des solutions ont pu être dégagées pour réduire le budget de la zone de secours", ajoute Olivier Saint-AMand. 

En réponse à la question de l'ancienne bourgmestre de la cité des Titjes, son successeur a confirmé qu'un vote unanime était bien intervenu au sein du conseil de la zone sur cette nouvelle répartition visiblement plus équitable et moins onéreuse des dotations communales. 

"Nous ne sommes pas pour autant à l'abri d'un retournement de situation dans l'éventualité où le conseil communal d'une autre ville se positionnerait différemment de son représentant siégeant au sein du conseil de la zone. Dans la mesure où les représentants des autres communes à l'inititiative du recalcul qui nous était défavorable ont marqué leur accord - citons Mons, La Louvière ou encore Seneffe - je suis résolument optimiste", commente le bourgmestre. 

Et le maïeur d'ajouter que la ville d'Enghien devra néanmoins attendre la décision des conseils communaux des autres entités faisant partie de la zone de secours Hainaut Centre pour être définitivement fixée et tranquillisée.