Lors du conseil communal de Frasnes, se tenant ce mardi soir, toujours en visioconférence, la sécurité de nos petites têtes blondes était au coeur des préoccupations de Michel Delitte (chef de groupe du parti Horizon Citoyen). "La sécurité aux abords des écoles est un enjeu important. La police ne peut être omniprésente, d'où l'importance d'agents de prévention habilités et formés, engagés comme les travailleurs ALE ou travailleurs occasionnels". 
 
Toujours selon le conseiller communal, cet accompagnement fait occasionnellement défaut et le danger est réel à la sortie de certaines écoles surtout à l'approche de l'hiver où les jours sont plus courts. Ainsi, Horizon Citoyen a souhaité être informé sur les mesures prises par la majorité pour sécuriser les écoles. "Il est par ailleurs, possible d'engager des agents de la paix, reconnaissables dans certaines communes avec leurs vestes mauve, qui peuvent remplir la mission de sécurité aux alentours des écoles et aussi intervenir à l'occasion de manifestations sportives ou culturelles".
 
Une problématique à l'étude 
 
Pour la commune de Frasnes-lez-Anvaing, la sécurité des enfants n'a pas de prix. "Il n'est pas évident de trouver des agents ALE", a indiqué Carine de Saint Martin (MR), bourgmestre de l'entité. "Je proposerai d'avoir de nouveau un contact avec la police afin d'être plus présente à la sortie des classes. Nous allons également renouveler les petits bonhommes jaunes qu'on retrouvait aux abords des écoles". Cette dernière ne ferme donc pas la porte aux suggestions du parti Horizon Citoyen et analysera les possibilités pour veiller à la sécurité des enfants. "La police a d'autres choses à faire et ce n'est pas des petits personnages qui vont changer les choses".Tout de même réjoui par le retour positif de la majorité, Michel Delitte souhaite que le débat soit poursuivi.