Triste découverte ce jeudi matin à Montroeul-au-Bois… Le sapin installé à l’entrée du village a disparu. Il a été volé et embarqué dans la nuit de mercredi à jeudi. "À 3 h du matin, il n’était déjà plus là ", explique Martine Legrand, directrice de l’école communale de Montroeul-au-Bois. Ce qui encore plus triste et déplorable dans ce comportement, c’est que le sapin avait été décoré par les élèves de l’école communale. Il en était leur fierté.

"Dans le cadre de Frasnes-les-Flocons, il avait décidé d’installer un sapin dans chacun des villages de l’entité et d’inviter les écoles, les maisons de repos, les citoyens à le décorer, ajoute Martine Legrand. Les enfants étaient contents de pouvoir décorer et donner vie à leur sapin. Comme le projet pédagogique de notre école est axé autour de la nature, nous avions pris le parti de réaliser des décorations à base de matériaux de récupération et autres. Ainsi, il y avait des boules de graines pour les oiseaux, des guirlandes réalisées avec des fruits secs, etc. Il n’y avait aucune décoration de valeur! C’est vraiment le fait de détruire pour dire de détruire…"

La directrice peine à comprendre le comportement. "Je suis surtout triste pour les enfants parce qu’ils avaient mis du cœur à le décorer et qu’ils étaient contents de pouvoir le montrer à leurs parents, grands-parents. Pour les enfants, un sapin c’est important et c’est le symbole de Noël…"

Aussi à Buissenal, la semaine dernière

Ce n’est pas le seul sapin de l’entité frasnoise à avoir été victime de personnes malintentionnées ces derniers jours. "Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, c’est le sapin installé à Buissenal qui a été vandalisé, signale la bourgmestre Carine de Saint-Martin. Là, il est resté sur place, mais il a été totalement mis à terre. Ce n’est pas le vent qui a pu le faire tomber car nous avons retrouvé les décorations éparpillées un peu partout… C’est vraiment un acte honteux et scandaleux! Mes enfants sont scolarisés à l’école de Montroeul-au-Bois et dès que l’on passait devant leur sapin, ils étaient tout contents de dire qu’ils l’avaient décoré… Ce matin, ils étaient tristes d’apprendre cette nouvelle."