Au moment de voter le règlement de la redevance sur les prestations et services pour les écoles au cours de l’année scolaire 2021-2022, au conseil communal jeudi soir, Michel Devos (PS), Didier Verdonck (Écolo) et Michel Delitte (Horizon Citoyen) saluent la suppression “attendue depuis des années” du droit de chaise (20 cents pour s’asseoir dans un réfectoire pendant le temps de midi). Mais ils regrettent que ce point intervienne après la rentrée scolaire.

Par ailleurs, M. Delitte estime que trop de frais sont encore réclamés aux familles. “Nous proposons au vote le passage du coût de la piscine de 2€ à 1€ pour cette année scolaire, et d’examiner la possibilité que la commune prenne totalement en charge le coût de la piscine pour l’année scolaire 2022-2023.”

Comme la piscine de Renaix est fermée jusqu’à fin décembre, le problème du coût ne se pose pas actuellement. “La piscine d’Ath est en travaux, la piscine de Lessines est fermée, celle de Leuze est complète et sera elle aussi prochainement en travaux, Je n’ai hélas ! pas de solution à proposer, je ne sais pas créer une piscine du jour au lendemain. J’aimerais moi aussi que les enfants puissent apprendre à nager, mais on ne sait pas faire autrement”, indique la bourgmestre Carine De Saint Martin. Qui n’est pas favorable aux demandes formulées par l’opposition. “Michel Devos demande la gratuité pendant une heure plutôt qu’une demi-heure au niveau des garderies, Michel Delitte demande de faire passer le prix de l’entrée à la piscine de 2 à 1€. Je me permets de vous répondre qu’à force de toujours tirer sur la corde, elle va casser. On a fait de gros efforts en engageant des gardiennes extrascolaires, cinq contrats ont été faits en début de mandature, il faut les payer…”

Sans les voix du MR, l’amendement sollicité par Michel Devos n’a pas été adopté par le conseil communal. “Ce serait quand même bien de pouvoir aborder ces points en amont du conseil communal, ce qui permettrait de les intégrer dans la réflexion et pas à la dernière minute”, glisse Vincent Duchateau (MR).

L’amendement sollicité par Michel Delitte, relatif au coût de la piscine, ne recueille pas davantage les voix du MR.