Malgré les assouplissements du gouvernement et l'arrivée du vaccin, la lutte contre la pandémie du coronavirus est toujours bien présente. Il est évident que les citoyens devront toujours respecter les gestes barrières et notamment, porter le masque. Cependant, la distribution de masques en tissus date déjà de plusieurs mois. Pour le Parti socialiste frasnois, il est clair qu'une nouvelle commande de masques serait plus que favorable afin que les citoyens frasnois soient dans les meilleures conditions possibles et puissent se protéger un maximum contre le virus. 

"Les masques de la zone de secours distribués par les agents communaux, dans le courant du mois de mai, arrivent peu à peu à leur date d'expiration. En effet, les masques en tissus commencent à perdre leur efficacité au bout du vingtième lavage. La crise sanitaire impacte directement le budget des Frasnois et je ne vous apprends rien en vous indiquant que, pour certains ménages, chaque euro compte. Dès lors, Michel Devos et moi-même aimerions que la Commune effectue une deuxième commande de masques. Une commande qui serait entièrement gratuite"
, déclare le conseiller CPAS Marian Clément. 

Des masques pour tous


Pour Michel Devos, membre du Parti socialiste et chef de groupe, ces masques pourraient également être utiles pour le personnel communal ainsi que pour le personnel du CPAS de Frasnes. "Le Ministère de la Défense dispose toujours d'un stock de sept millions de masques. Notre groupe souhaite donc que la Commune et le CPAS prennent contact avec le Commandant de Province, Monsieur Guy Dobbelaere, afin que nos citoyens puissent en bénéficier. Ces masques pourraient également être très utiles aux services administratifs et techniques de la Commune et du CPAS mais aussi pour les ménages en précarité financière", précise le chef de groupe socialiste.

Pour sortir de cette crise sanitaire, qui fait partie de nos vies depuis plusieurs mois, il est indispensable que tout le matériel nécessaire soit mis à la disposition de tous les citoyens afin qu'ils puissent se protéger. Les socialistes frasnois espèrent donc une réponse positive de la part de la majorité.