Le 3 novembre 2021, les services de police sont appelés pour intervenir à proximité de la gare de Lessines. Sur place, Yves (prénom d'emprunt), accompagné d'une poussette où se trouvaient ses deux filles, semblait excessivement énervé. Les agents ont pu constater que les enfants âgés de 3 et 4 ans étaient apeurés par le comportement de leur père, qui criait d'ailleurs à plein poumon. Comme l'homme secouait la poussette de toutes ses forces, les policiers ont alors décidé de maîtriser une bonne fois pour toutes l'individu.

"Il était incontrôlable. Cinq agents ont été nécessaires pour l'embarquer dans le combi", a indiqué le représentant du ministère public à la barre du tribunal correctionnel de Tournai. Une fois dans le véhicule, le prévenu a donné des coups de pied, a même mordu les policiers au niveau des poignées tout en les insultant.

A la barre, le jeune homme est en aveu. "J'avais passé une mauvaise journée, je me suis donc énervé. Une dispute venait d'éclater entre mon ex-compagne et moi-même". Dans ses déclarations, Yves a précisé: "si c'était à refaire, je le referais". Selon les explications de la défense: "Mon client a été questionné à chaud et semblait encore énervé à ce moment-là. Voilà ce qui peut justifier de tels propos". A la suite de ces faits, cinq agents de police ont été violemment blessés au dos, aux poignées ou encore aux genoux. Leurs contusions ont par ailleurs, engendré un arrêt de travail de plusieurs jours. Une peine d'un an de prison a été requise à l'égard du prévenu. Quant au conseil de Yves, une suspension simple du prononcé ou une peine de travail ont été sollicitées. Le jugement sera prononcé le 28 juin.