Pays Vert

Ce 7 novembre, le conseil communal d’Enghien sera appelé à adopter le nouveau Plan d’Action Energie Durable et Climat local (PAEDC). 

Alors que la Ville est engagée depuis 2013 dans la Convention des Maires pour l’Energie et le Climat, le Collège Communal d’Enghien a décidé en 2018 de poursuivre sur la voie de la révision de ses engagements pour viser, d’une part, à réduire les émissions locales de gaz à effet de serre de 40% à l’horizon 2030 par rapport à 2006 tout en veillant à assurer à ses citoyens un accès à une énergie sûre, durable et abordable, et d’autre part, à adapter le territoire communal aux impacts attendus du changement climatique.

Soutenue par l’APERe dans le cadre du projet européen Implement, et par IDETA à travers la démarche Wallonie Picarde Energie positive, la commune a constitué un comité de pilotage interne qui s’est réuni à 4 reprises d’octobre 2018 à mai 2019 pour dresser le diagnostic du territoire, évaluer les politiques menées ces dernières années, fixer des objectifs ambitieux et imaginer les actions qui pourraient être menées les 10 prochaines années. L’outil utilisé pour s’assurer de la qualité de ce travail est l’European Energy Award. Consciente des enjeux environnementaux, économiques, sociaux, culturels et démocratiques de la transition écologique et de leur interconnexion, la ville désire œuvrer pour que son territoire devienne 100% renouvelable à l’horizon 2050 tout en renforçant sa capacité à rencontrer de manière solidaire et inclusive les défis des prochaines décennies.

Développer progressivement une réelle dynamique

A cette fin, elle souhaite développer progressivement une réelle dynamique de co-construction et de concrétisation collective de ce plan d’actions avec les acteurs locaux. C’est pourquoi, en première approche, le fruit du travail du comité de pilotage a été présenté et débattu avec les représentants des comités de quartiers et les associations. Des consultations et sondages permettront de déterminer la meilleure forme que prendra l’implication citoyenne dans la mise en œuvre du PAEDC.

Parmi les actions phares reprises dans ce PAEDC, on notera aussi le lancement de marchés publics de tiers investissement photovoltaïque sur les bâtiments communaux, la conversion de l’éclairage public à la technologie LED, la rénovation énergétique des bâtiments communaux, la promotion d’une plateforme de rénovation des logements et le lancement d’un plan de mobilité douce.

La Ville désire également se positionner comme leader exemplaire de la transition sur son territoire en réduisant ses émissions patrimoniales de 40% à l’horizon 2030 par rapport à 2014 à travers la réduction de la consommation énergétique de ses bâtiments et de l’éclairage public, ainsi que le développement des énergies renouvelables sur les sites communaux.

Ce plan d’actions ne peut être considéré comme une stratégie figée. Il est appelé à évoluer au gré de nouvelles opportunités et de l’implication grandissante des acteurs locaux que la commune appelle de ses vœux.

La mission de l’APERe

La mission de l’APERe est l’accompagnement des citoyens et des collectivités dans leur appropriation de l’énergie vers un système 100% renouvelable, durable et solidaire. Reconnue en tant qu’organisme d’éducation permanente, l’APERe mène une action d’éducation et de conseil sur base de projets (campagnes, information, formation, facilitateur, études d’intérêt collectif) et d’activités de terrain (stands, conférences, animations), autour de quatre axes : Prosumers, Territoires, Observatoire et Coopératives.