Il sera toujours possible de se garer sans alimenter l’horodateur toutes les 2 h.

Comme l’an dernier, la configuration de l’espace a été étudiée de manière à réduire au maximum l’emprise sur les places de parking et sur la mobilité au centre-ville.

Le bulletin communal La Vie athoise annonçait dans son dernier numéro la gratuité totale du stationnement en zone horodateur durant toute la période de Noël et de Nouvel an, à savoir du 20 décembre au 5 janvier inclus, et donc également durant les trois premiers jours de soldes.

Une annonce un peu précipitée et qui n’est plus d’actualité dans la mesure où entre-temps, le pouvoir communal a jugé nécessaire de revoir cette offre de stationnement telle qu’elle fonctionnait depuis de très nombreuses années dans la cité des Géants durant les fêtes de fin d’année.

Par tranches de 2 h

Dorénavant, la gratuité du parking sera toujours effective mais par tranche de 2 h. Au terme de cette durée, il sera toujours possible d’aller se garer ailleurs (et autant de fois) en réencodant son numéro de plaque sur le clavier tactile de l’horodateur.

"En concertation avec les commerçants, nous avons opté pour cette nouvelle façon de procéder afin de lutter contre le phénomène des voitures ventouses qui empêchent la rotation du stationnement", indique le bourgmestre Bruno Lefèbvre (PS).

Notre interlocuteur insiste sur le fait que le parking gratuit des locomotives situé derrière la gare d’Ath est déjà totalement rempli après 7 h du matin.

Selon Bruno Lefèvre, le risque est que les navetteurs prenant le train plus tard aillent monopoliser les emplacements gratuits en ville.

"Avec ce nouveau système, les magasins seront mieux accessibles, ce qui permettra aux commerçants d’accueillir la clientèle dans les meilleures conditions possible", précise encore le bourgmestre.