Samedi soir, les Diables Rouges ont fait vibrer sur écran géant quelques centaines de supporters lessnois invités à se réunir à l’extérieur du centre sportif Claudy Criquielion, du nom du regretté champion cycliste originaire de l’entité qui, de son vivant, procura aussi beaucoup d'émotions et de sensations fortes à la population locale au travers de ses exploits sur le vélo. En partenariat avec la Ville, la régie communale autonome gérant ces installations sportives a tenu à offrir ce cadeau à la population lessinoise dans le respect bien entendu des règles sanitaires toujours en vigueur.

Limitée à 400 personnes, la jauge a été très vite remplie. Les participants ont dû s’inscrire préalablement et réserver leur place pour assister à ciel ouvert au premier match de l’équipe belge engagée dans cette compétition européenne. Le coup d’envoi de la rencontre face aux Russes a débuté sous un magnifique coucher de soleil et il n’a pas fallu longtemps aux spectateurs, tout de noir jaune rouge vêtus, pour exulter suite au but d'ouverture inscrit par ce Diable de Lukaku après seulement 10 minutes de jeu.

Venu en famille avec son épouse et ses deux enfants, Mickaël, 46 ans, n’aurait manqué ce rendez-vous pour rien au monde. "C’est quand même beaucoup plus sympa de se retrouver tous ensemble ici plutôt que de regarder le match chez soi devant sa TV. Cela fait un bien fou. Il y a encore quelques semaines, je ne pensais jamais qu’un tel événement serait possible."

Agée de 63 ans, Eliane abonde dans le même sens tout en ayant elle aussi pronostiqué une victoire de la Belgique. "C’est comme si je me sentais revivre. Quel bonheur de pouvoir à nouveau se rassembler et partager un moment convivial entre fans du ballon rond et des joueurs belges." En raison de l’épidémie, notre interlocutrice s’attendait elle aussi à devoir regarder le tournoi à la maison et en petit comité. C’était sans compter sur l’accélération de la campagne de vaccination qui a permis des assouplissements plus rapides.

Membre du fan club officiel des Red Devils pour lesquels il a déjà effectué de nombreux déplacements à l'étranger, Damien était lui aussi le supporter le plus heureux du monde hier soir dans ce mini-village de l'Euro 2021 aménagé au coeur de la cité de Magritte. Avec sa grosse caisse, il n'a pas ménagé ces efforts pour mettre l’ambiance au sein du public. "C’est presque une délivrance. La dernière fois que je suis allé au stade pour encourager l’équipe nationale, c’était en 2019", témoigne notre interlocuteur ayant désormais hâte d'y retourner pour applaudir nos compatriotes qui, selon ce spécialiste, figurent parmi les prétendants au titre de champions d'Europe. 

Jeudi prochain, les organisateurs attendent la même affluence et la même ambiance pour le second match des Diables Rouges qui affronteront le Danemark sans le malheureux Christian Eriksen, victime d'un accident cardiaque dont les terribles images resteront aussi gravées dans la mémoire des habitants de la cité du Porphyre ayant vécu ce drame en direct alors qu'ils attentaient sagement attablés sur le parking du centre sportif lessinois, devant l'écran géant, que retentisse la Brabançonne sur la pelouse du stade de Saint-Pétersbourg.