Pays Vert

A l’occasion de son premier week-end d’ouverture, le domaine animalier de Cambron-Casteau a fait le plein de visiteurs mais aussi de nuitées au cœur de son nouveau monde

Pour son premier week-end d’ouverture, le nouveau monde du parc Pairi Daiza “The Last Frontier” a fait le plein de visiteurs mais aussi de nuitées ! Il faut dire que les conditions météorologiques étaient réunies pour encourager la clientèle à vivre une expérience inoubliable en dormant sur place au milieu des loups, des castors, du puma, des ours ou encore des otaries de Steller.

“Samedi et dimanche, tant l’hôtel The Paddling Bear que les lodges et les maisons troglodytes affichaient complet”, se réjouit Claire Gilissen, chargée des relations publiques au sein du domaine animalier de Cambron-Casteau (Brugelette).

La nuit de dimanche à lundi, 95% de la cinquantaine de logements disponibles étaient réservés et environ 85% pour les jours suivants. Autant dire que le démarrage de cette première offre d’hébergement proposée par le parc Pairi Daiza est un véritable succès.

Rappelons que ce nouveau monde s’étend sur huit d’hectares et reconstitue les paysages de l’ancienne Colombie britannique, à l’ouest du Canada. L’occasion pour le public de s’immerger dans la culture amérindienne et de partir à la rencontre des premières tribus indiennes ayant vécu voici deux siècles au cœur de cette région du globe.