Dans le cadre de la campagne de vaccination tant attendue et sur laquelle reposent désormais tous les espoirs pour venir à bout de l'épidémie de Covid-19, les premières invitations sont parvenues dans les boîtes aux lettres d'un certain nombre d'habitants de l'entité lessinoise. Pour rappel, c'est la ville d'Ath relativement proche qui a été choisie par la ministre wallonne de la Santé pour desservir la partie est de la Wallonie Picarde sur le plan vaccinal.  

Bien que la distance qui sépare la cité de Magritte de celle des Géants ne soit que de 12km par la nouvelle route de contournement (N56) qui offre l'itinéraire le plus rapide (16 minutes), celle-ci est néanmoins susceptible de représenter un obstacle pour les Lessinois(es) ne disposant pas d'un moyen de locomotion ou d'un proche pouvant les aider à se rendre dans la capitale du Pays Vert pour s'y faire vacciner. 

Compte tenu de ces considérations géographiques pouvant s'avérer problématiques pour les personnes isolées et sans voiture, les services communaux ont jugé nécessaire de faire appel à la solidarité citoyenne. Concrètement, une ligne d’appel est désormais ouverte du lundi au vendredi, de 9h à 12h, pour rassembler d’une part, les disponibilités d’entraide citoyenne que certaines personnes seraient disposées à offrir pour assurer les déplacements et d’autre part, les besoins de transport de celles qui éprouvent des difficultés pour effectuer le trajet jusqu'au Ceva (Ath).  

Si vous avez reçu votre convocation et avez besoin d'une aide pour vous rendre au centre de vaccination athois, il suffit de contacter les services de la ville de Lessines durant les jours de la semaine (uniquement le matin) en téléphonant au 068/25.15.20 ou en envoyant un mail à l'adresse suivante: solidarite@lessines.be

En ce qui concerne le centre de vaccination proprement dit, les aménagements à l'intérieur du hall Ceva sont désormais finalisés pour pouvoir entreprendre la vaccination de la population athoise et des communes avoisinantes. "On espère que celui-ci pourra être opérationnel aux alentours du 15 mars pour autant que les vaccins soient disponibles à cette date-là", commente le docteur flobecquois Xavier Van Coppenolle, président de l'association des médecins généralistes du Val de Dendre. 

S'occupant déjà du testing qui, depuis le 1er mars, a quitté le chemin de Bilhée pour rejoindre le site du Ceva, autrement plus confortable et fonctionnel, l'asbl AGVD sera également chargée de coordonner la campagne de vaccination au coeur du vaste hall d'exposition du zoning des Primevères réquisitionné à cette fin.