A quelques jours du coup d'envoi de l'Euro 2021, la planète footballitstique est en ébullition! Les supporters de l'équipe nationale belge espèrent que celle-ci les fera à nouveau vibrer comme ce fut le cas durant la dernière coupe du monde et que les Hazard, De Bruyne, Lukaku, Courtois et autres Witsel iront, cette-fois, jusqu'au bout de leur rêve et permettront à notre petit pays de remporter le premier grand tournoi de son histoire. 

En Wallonie Picarde, de nombreuses communes ont renoncé à installer des écrans géants pour des raisons sanitaires. Du côté du Pays Vert, rien n'est prévu à Ath ou encore sur le site de Nautisport à Enghien. En revanche, les Flobecquois et les Lessinois férus de ballon rond auront la possibilité de quitter l'écran de télévision de leur salon pour suivre les performances des Diables Rouges sur des écrans aux dimensions plus imposantes installés en plein air. 

Ce sera notamment le cas à Flobecq, à l'arrière du centre sportif Jacky Leroy mais également à Lessines, sur le parking du centre sportif Claudy Criquielion. En collaboration avec le club des supporters lessinois des Red Devils et le FanAth, la régie communale autonome en charge de la gestion du site retransmettra en direct sur écran géant les matchs que disputeront les joueurs belges lors de ce championnat d'Europe.  

Le premier rendez-vous ext fixé ce samedi 12 juin, à 21h, date et heure auxquelles les Diables Rouges entameront la compétition face aux Russes dans le stade Krestovski de Saint-Pétersbourg. "Sur base du protocole sanitaire actuellement en vigueur, nous aurons la possibilité d'accueillir 400 personnes à chaque rencontre de l'équipe belge", précise le bourgmestre Pascal De Hanschutter (PS).  

Hier, le maïeur lessinois et son échevin des Sports ont réuni les zones de secours et de police ainsi que les organisateurs afin de préparer au mieux cet évènement. Afin de garantir l'ambiance, un disc-jockey assurera des intermèdes musicaux avant et après chaque match ainsi que durant les mi-temps. 

A ce sujet, le bourgmestre de la cité de Magritte est très remonté contre la Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs (Sabam) après avoir appris que celle-ci réclamerait des droits sur les quelques morceaux qui seront diffusés en dehors des périodes de jeu pour maintenir l'ambiance parmi les supporters. La facture d'ores et déjà envoyée par la Sabam à la RCA du centre sportif lessinois s'élève à 550€ pour trois matchs. 

"Même si la somme n'est pas exorbitante, cela me choque qu'un organisme comme la Sabam profite d'un évènement gratuit et fédérateur pour récupérer quelques centaines d'euros. Je suis bien conscient des difficultés financières auxquelles sont confrontés les auteurs-compositeurs-interprètes depuis plus d'un an mais au sortir d'une telle crise, chacun doit participer à l'effort collectif et se montrer solidaire. Au travers des Summer Night Fever programmés tout au long de cet été, la ville de Lessines et son centre culturel montrent l'exemple et n'hésitent pas à casser leur tire-lire pour contribuer à la relance du secteur culturel", souligne Pascal De Handschutter. 

Et notre interlocuteur d'insister sur le fait que ce rendez-vous à la fois sportif et festif est d'abord l'occasion d'offrir une respiration et un moment de liberté retrouvée plus que jamais nécessaires. "Je connais énormément de gens autour de moi qui dépriment et qui aspirent à sortir et à revivre un peu plus normalement. J'en fais moi-même partie. Tout le monde n'a pas les moyens de s'acheter des tests PCR pour partir en vacances à l'étranger. La Sabam ferait bien de s'en rappeler!", conclut le bourgmestre. 

I