La ville de Lessines assure la gestion d'une dizaine de cimetières sur son territoire. Il n'est pas rare, hélas, que des vols et des dégradations soient commis dans ces lieux de recueillement. C'est principalement le grand cimetière de la cité de Magritte visible depuis le boulevard Branquart où les actes délictueux sont les plus fréquents.

Il faut dire qu'à l'inverse des nécropoles situées dans les villages de l'entité dont les allées sont relativement étroites et en gravier, l'entrée du cimetière du chemin d'Ath est très large et débouche sur deux avenues latérales asphaltées permettant aux personnes à mobilité réduite de se rendre en voiture au plus près des tombes de leurs défunts respectifs. 

Malheureusement, ce n'est pas la première fois que des individus mal intentionnés et sans le moindre respect pénètrent avec leur véhicule à l'intérieur du cimetière, accrochant et endommageant au passage des pierres tombales, ou encore en renversant des vasques disposées au bord des allées. Afin de mettre fin à ces incivilités, il a été décidé lors du dernier conseil communal de modifier le dispostif communal réglémentant l'accès aux cimetières pour les engins motorisés.

Dorénavant, ces derniers ne seront plus autorisés à circuler dans les jardins du silence, sauf sur demande. L'échevine en charge de la gestion des cimetières, Marie-Josée Vandamme, a fait savoir qu'il sera encore possible d'accéter en voiture à la dernière demeure d'un proche mais uniquement sur rendez-vous. Un numéro de contact sera affiché à l'entrée de chaque cimetière. L'intéressée précise encore que lorsque les ouvriers communaux seront présents, ils pourront ouvrir les grilles du cimetière aux personnes à mobilité réduite s'y rendant en voiture. Les conditions seront, en outre, assouplies durant la période de la Toussaint. 

Du côté de l'opposition, on insiste pour que les cimetières concernés restent accessibles au PMR. "La lecture du rapport présent dans le dossier sur les incivilités constatées dans nos cimetières ne laisse aucun doute sur la nécessité de les sécuriser. Mais la majorité passe d’un extrême à l’autre en passant du tout ouvert au tout fermé ! Pour les petits cimetières, soit... mais pour le cimetière de Lessines, qui est très vaste et dont certaines tombes sont difficiles d’accès pour les personnes à mobilité réduite, Ecolo ne comprend pas que la majorité n’ait pas retenu la proposition faite par les services travaux de le laisser ouvert au moins un jour par semaine. A savoir le mercredi de 8h à 16h", rappelle Philippe Hocepied (Ecolo). 

Par la voix d'Isabelle Privé, le groupe Soci@libre demande également à ce que les personnes à mobilité réduite ne soient pas pénalisées par cette nouvelle réglementation limitant fortement l'accès des véhicules motorisés aux cimetières.