Les dégâts matériels sont, on l’imagine, bien dérisoires comparés à la perte de deux êtres humains, de surcroît dans des circonstances aussi tragiques que celles survenues dimanche soir au sein d'une maison de repos lessinoise. 

« L’année 2020 ne nous aura décidément rien épargné. Depuis neuf mois, nous redoublons d’efforts pour préserver nos résidents et le personnel du coronavirus. En mai dernier, aucun cas parmi les 170 tests effectués ne s’était avéré positif. Mais voilà qu’un incendie vient assombrir le tableau ainsi qu’une situation sanitaire qui n’est déjà pas facile à gérer. Il ne fallait certainement pas cela en plus! », confie le directeur Patrick Mullens.

Ce lundi, le responsable du home orphelin de deux des siens est allé lui-même annoncer aux pensionnaires la triste nouvelle. « Certains étaient déjà au courant. Pour beaucoup, c’est très douloureux à accepter d’autant que les deux personnes décédées étaient connues et appréciées de tous depuis de longues années au sein de notre établissement »

A l’instar du directeur de la Providence, les résidents sains et saufs se montrent très reconnaissants vis-à-vis des différents services qui ont fait preuve de cohésion, d’efficacité et de sang froid durant les opérations d’évacuation.

« Le bilan humain aurait pu être encore plus lourd si le personnel et les patients n’avaient pas été préparés à un scénario tel que celui qui s’est malheureusement produit dimanche. Tout au long de l’année, nous organisons de jour comme de nuit et même les week-ends des exercices incendie en étroite collaboration avec les pompiers en espérant que cela n’arrivera jamais. Nous disposons également d’une cellule de crise en interne. Malheureusement, il ne faut jamais dire jamais car le risque zéro n’existe pas »

Suite à ce drame, nombreux sont les homes des environs qui ont fait part de leur désolation sur les réseaux sociaux tout en proposant leur aide (en cas de besoin) à la Providence de Lessines.

Pour rappel, cette structure d’accueil est gérée par l’asbl ACIS (association chrétienne des institutions sociales et de santé). Elle compte 94 lits dont 51 lits MRS et 40 lits MR tout en proposant quelques lits de court-séjour auxquels il convient encore d’ajouter 11 logements en résidence-service.