Les propos tenus lors du dernier conseil communal par Isabelle Privé (Soci@libre) au sujet de l’absence du bourgmestre, souffrant du Covid-19 et hospitalisé à Renaix, continuent de susciter la polémique au sein de la classe politique Lessines.

Dans un communiqué, le groupe socialiste auquel appartient Pascal De Handschutter vient à son tour de réagir de façon très virulente à l’égard de la conseillère de l’opposition. « Lors de la séance de ce mardi 27 octobre, sept conseillers manquaient à l'appel. On s'en doute, c'est le coronavirus qui est essentiellement responsable de cet absentéisme hors normes. Plusieurs membres du conseil étaient soit positifs, soit en quarantaine. Parmi eux, notre bourgmestre ainsi que notre échevine, Véronique Reignier », reprécise-t-on du côté du PS.

« Alors que la situation est grave dans le pays, dans la province, dans la région mais aussi à la tête de notre ville, Isabelle Privé, au nom de son groupe Soci@libre, s'est aventurée à affirmer que l'absence de Pascal De Handschutter et de Véronique Reignier était volontaire afin d'éviter les questions de l'opposition », déplorent Dimitri Wittenberg et ses colistiers.

Ces derniers estiment que l’on touche les tréfonds de la politique et de l'indignité. « Comment accepter qu'une élue jette ainsi la calomnie sur des malades ? C'est abject. De tels propos nauséabonds sont en fait la pratique de partis non démocratiques. Oui, un cap a été franchi ! »