Récemment, Robert (prénom d'emprunt) devait comparaître devant le tribunal correctionnel de Tournai pour vol avec violence. En février 2019, le prévenu a décidé d'aller braquer un médecin dans l'entité de Lessines. Le but principal était de voler son argent. Robert s'est donc présenté au cabinet, armé d'un fusil à billes et a agressé le médecin pour s'emparer de son argent en lui disant: "Ferme ta gueule et donne-moi ton portefeuille"

"J'avais besoin d'argent à cette période, je ne travaillais pas et je consommais des stupéfiants. Je savais que ce médecin avait beaucoup d'argent donc j'ai décidé de le braquer", déclare Robert devant la barre. 

Toutefois, le médecin ne s'est pas laissé faire face au prévenu. Plusieurs coups ont été échangés, entraînant une incapacité de travail de quatre mois pour la victime. Voyant que le médecin n'en démordait pas, Robert a ensuite, quitté les lieux sans le portefeuille. Ce dernier a été interpellé à quelques mètres du cabinet.

"Aujourd'hui, mon client est dans une profonde tristesse. Cette histoire a été très loin et il souffre encore psychologiquement. Après les faits, il n'osait absolument plus s'approcher de son cabinet car il avait peur que Robert revienne l'agresser. A l'heure actuelle, mon client a abandonné son cabinet et a décidé de ne plus exercer son métier. Je sollicite donc un dommage moral de 5 000 euros"
, précise l'avocat de la victime. 

En l'absence d'antécédent mais au vu de la gravité des événements, le représentant du ministère public requiert une peine de 37 mois d'emprisonnement. Sans avocat, le prévenu sollicite un sursis probatoire. 

Le jugement sera prononcé le 24 juin.