Lessines porte admirablement bien son surnom et prouve une nouvelle fois qu’elle est bien la ville du surréalisme chère au peintre René Magritte qui l’a vu naître. Impossible n’est pas… lessinois ! A partir de ce mercredi 14 juillet, le festival des Summer Nights Fever, dont le coup d’envoi a été donné le 4 juin dernier, quittera définitivement la cour de la ferme de l’hôpital Notre-Dame à la Rose pour rejoindre les bords de la Dendre située une bonne centaine de mètres plus loin.

Jamais à cours d’inspiration, ni de concepts novateurs, qui plus est quand il faut s’adapter et se réinventer dans le contexte d’une crise sanitaire comme celle qui sévit depuis maintenant plus d’un an, les organisateurs du centre culturel René Magritte ont eu la géniale idée d’installer une grande scène juste au-dessus de ce bras de la Dendre qui traverse le cœur historique de la cité du Porphyre.

Sur celle-ci se produiront tout au long de l’été de nombreux artistes belges reconnus bien au-delà de nos frontières et d’autres provenant de pays voisins parmi lesquels Axelle Red, Typh Barrow, BJ Scott, Suarez, Dick Annegarn, Hooverphonic, Girls in Hawaï, Wim Mertens, Balthazar, etc.

Frédéric Maréchal et son équipe n'ont pas lésiné sur les moyens logistiques ni sur la qualité pour proposer une affiche musicale très relevée comme il y en aura très peu cet été en Belgique, si l'on excepte le Pukkelpop programmé à la fin du mois d'août. Qu'on se le dise, la ville de Lessines sera ni plus ni moins un des épicentres de la reprise des festivals musicaux au coeur de notre petit Royaume durant cette période estivale. 

Infos et réservations sur le site Internet des organisateurs (www.ccrenemagritte.be) et sur la page Facebook dédié à l'évènement.