Comme beaucoup le savent, la liaison aérienne 150 kV entre Ruien et Chièvres arrive en fin de vie. Actuellement cette liaison aérienne est constituée de 95 pylônes et traverse les communes de Kluisbergen, Mont-de-l'Enclus, Celles, Frasnes-lez-Anvaing, Leuze, Ath et Chièvres sur un total de 35 km. Après plusieurs études, l'entreprise Elia a proposé de remplacer la liaison aérienne actuelle par une liaison souterraine.

En septembre dernier, une réunion d'information préalable (RIP) concernant le projet s'était déroulée à Frasnes-lez-Anvaing. L'occasion pour de nombreux habitants de faire part de leurs inquiétudes à propos de l'agriculture ou encore la santé.

En date du 17 janvier 2022, ELIA a sollicité l'autorisation d'effectuer des travaux préparatoires pour la future liaison souterraine 150KV située rue du Chauny à Cordes. Autorisation par ailleurs, acceptée par le Collège de Frasnes-lez-Anvaing en séance du 11 février. 

"Nous ne sommes pas convaincus que les champs magnétiques émis directement au-dessus des lignes enfouies soient moins nocifs que les lignes aériennes, au contraire même à une certaine distance. Dès lors il est important que les habitants soient très bien informés", a indiqué le parti Horizon Citoyen lors du dernier conseil communal. "Vu cette demande de travaux préparatoires, la commune est-elle au courant du tracé définitif ? Elia a-t-elle déjà obtenu le permis ?" s'est questionné Michel Delitte.

"Non, la commune n’est pas au courant du tracé et le permis n'a pas été délivré", a répliqué Carine De Saint-Martin, bourgmestre (MR). "C’est quand même fort, si Elia demande d’effectuer des travaux préparatoires, c’est que le tracé définitif est connu du moins sur cette partie, il me semble", conclut le chef de groupe du parti Horizon Citoyen.