Le 12 octobre dernier, la phase de consultation citoyenne du projet de Boucle du Hainaut d’Elia se clôturait et récoltait un total de 1913 courriers. Des courriers dans lesquels les citoyens remettaient principalement en cause la nécessité du projet, les nuisances paysagères, de santé publique, environnementales ou encore de dévaluation patrimoniale.

Le collège communal vient d’émettre un avis négatif sans condition sur ce projet qui vise à réaliser une liaison de puissance 6 GW avec un niveau de tension de 380 kV, entre les postes d'Avelgem et de Courcelles, sur une longueur en territoire wallon de 84,8km

Malgré les conditions sanitaires difficiles et l’absence d’Elia, la rencontre citoyenne du 6 octobre dernier, à Ormeignies avait été maintenue par l’autorité communale.

« La population s’est exprimée, nous avons construit notre avis sur base des échanges que nous avons eus lors de la rencontre citoyenne ainsi que sur les éléments évoqués dans les près de 2.000 courriers » indique le bourgmestre Bruno Lefebvre.

La position de la Ville a évolué au fur et à mesure des rencontres et des échanges avec la population et tout en ayant conscience que le pouvoir décisionnel des communes est limité, la Ville a décidé d’adopter la motion où elle se positionne contre le projet tel que proposé.

«Considérant la nécessité d'objectiver les besoins énergétiques et les conséquences sanitaires tant sur l’homme que sur l’animal, et plus globalement sur l'ensemble de la biodiversité, la ville d’Ath remet un avis négatif sans condition. Ce non inconditionnel perdurera tant que les éléments évoqués plus haut n’auront pas été totalement clarifiés »

Voici quelques jours, le directeur général a reçu une proposition de motion de la part de l’opposition athoise. « Ce dossier est trop important pour le bien-être de la population que pour se perdre dans des conflits populistes et de politiques. La défense de nos citoyens est au cœur de ces deux textes, ils seront donc votés en séance lors du prochain conseil communal. J’inviterai d’ailleurs les membres de la majorité à adhérer à la motion proposée par l’opposition » ajoute Bruno Lefebvre.

Les autorités communales remercient la population pour son engagement à défendre notre belle région et se réjouit qu’opposition, majorité et population s’unissent derrière un seul et même objectif : protéger les habitants!

C’est dans le but d’être certaine que l’avis de la population soit pris en compte et que toute l’information parvienne bien aux citoyens et ce, pendant toute la procédure que la ville d’Ath met en place un conseil consultatif citoyen. Ce conseil se réunira à chaque fois qu’il sera nécessaire d’aborder des éléments nouveaux concernant le projet de la Boucle du Hainaut.

« Nous mettons tout en œuvre pour rester extrêmement attentifs à ce dossier et rester continuellement en contact avec notre population, notamment à travers le comité consultatif citoyen puisque cette boucle nécessitera encore plusieurs étapes où l’avis et la mobilisation des citoyens seront sollicités », conclut le bourgmestre de la capitale du Pays Vert.