Jeudi après-midi, à quelques heures du réveillon de Noël, des promeneurs ont effectué une macabre découverte alors qu’ils se baladaient le long de la carrière du Congo, à Maffle (Ath). Ces derniers ont découvert le corps sans vie d’une femme à proximité du petit pont.

Après enquête, la victime n’a pas tardé à être identifiée. Il s’agit de Béatrice Vigneron. Âgée de 53 ans, cette habitante du village de Maffle n’avait plus donné signe de vie depuis le 29 novembre dernier. Ce jour là, l’intéressée avait quitté son habitation de la rue Salvador Allende vers 16h et ne s’était plus manifestée depuis lors. La victime travaillait au centre hospitalier Epicura à Ath.

A l’époque, un avis de recherche avait été lancé par la police fédérale et des recherches avaient été entamées pour tenter de retrouver la disparue dans les anciennes carrières Rivière, de la Dendre et du Congo, situées à proximité de son domicile. Ces recherches s'étaient avérées infructueuses.