Avec ses élèves, madame Elise, s'est lancée dans un projet qui a de quoi nous faire rêver. C'est en classe, que cette enseignante de l'école communale de Montrœul-au-Bois a fait découvrir le livre intitulé: Clément aplati. "C’est l’histoire d’un petit garçon qui a été aplati et qui a donc la possibilité de se retrouver dans une enveloppe. Pour rester en lien avec notre projet Voyage autour du monde, nous avons créé nos propres Cléments pour les faire voyager par courrier comme dans l’histoire", précise l'enseignante de 4ème primaire. Ainsi, les personnes vivant aux quatre coins du monde, répondront aux petites têtes blondes en accompagnant leur lettre avec une photo illustrant leur pays.

"Les 1e lettres sont parties courant octobre. Le projet a pris pas mal d'ampleur et nous avons reçu des adresses de tous les continents grâce à un appel sur Facebook et à des connaissances des enfants". Après avoir envoyé des lettres à destination de Tokyo, de l'Angleterre du Kenya ou encore de l'Australie, la classe des 4ème primaires commence petit à petit à recevoir des réponses.

"Pour l'instant, nous commençons à avoir des retours du Canada, du Kenya, de Mauritanie, de Los Angeles, du Québec, d'Espagne et de la Réunion. Nos Cléments ont été photographiés à côté des étoiles des stars sur Hollywood Boulevard, ont fait un passage en Mauritanie, des balades à dos de chameau, un safari au Kenya à la rencontre des éléphants et des girafes ou ont célébré le jour du souvenir au Canada. Les personnes jouent vraiment le jeu et envoient énormément de photos et de chouettes nouvelles", indique madame Elise.

Un projet qui durera toute l'année

Ce projet permet donc à cette petite école de Montrœul-au-Bois de travailler la géographie sans que les élèves ne s'en rendent compte. "Les élèves sont enthousiastes de suivre les aventures. J'espère d'ailleurs que chaque élève recevra au moins une réponse. C'est un projet abordant un thème très riche et très porteur qui durera toute l'année. Nous enverrons de nouveaux courriers courant décembre pour étaler les réponses. Car à chaque fois, les enfants prennent le temps de répondre personnellement pour remercier les personnes qui ont joué le jeu".