Le bourgmestre d’Ath suggère qu’un train de 1100 places puisse desservir le parc chaque week-end.

Le parc Pairi Daiza se trouve à proximité de la gare de Cambron-Casteau, sur la ligne Mons-Ath. Un parcours piéton est balisé et permet d’accéder en quelques minutes seulement au plus beau jardin zoologique européen.

Si la SNCB propose des excursions d’une journée en train vers le domaine animalier à des prix attractifs, force est de constater que la grande majorité des visiteurs du parc continuent à privilégier la voiture pour s’y rendre.

Durant la haute saison touristique, cela engendre évidemment de gros problèmes de mobilité, notamment dans les communes situées au nord du parc qui pourraient être contournées par une nouvelle route d’accès dont on attend toujours la concrétisation.

Parallèlement aux nombreuses liaisons (auto)routières menant à Pairi Daiza, il faut bien reconnaître que l’offre ferroviaire existante desservant le parc reste largement insuffisante et ne répond pas aux enjeux environnementaux indissociables de la lutte contre le réchauffement climatique.

À ce sujet, le bourgmestre d’Ath vient d’écrire à François Bellot, ministre fédéral en charge de la Mobilité, en lui rappelant que Pairi Daiza est désormais la plus grosse attraction touristique de Belgique et que son développement, au bénéfice de tous, n’est pas près de s’arrêter.

Dans son courrier, Bruno Lefèbvre, dont la ville est également impactée par le trafic automobile généré par le parc, lui a fait une suggestion. "Chaque week-end et jour férié, une rame de huit voitures M6 (double étage climatisé NdlR) est stationnée en gare d’Ath du samedi à partir de 2 h du matin jusqu’au lundi à 4 h du matin. Celles-ci représentent 1 100 places, soit quelques centaines de voitures en moins sur nos routes."

Le bourgmestre de la cité des Géants se demande s’il ne serait pas envisageable que cette navette soit utilisée durant les périodes d’ouverture du parc entre Courtrai et Mouscron vers Cambron-Casteau pour une arrivée vers 9 h30.

Et notre interlocuteur d’ajouter que ce train pourrait également relier la gare de Bruxelles-Midi via le Y de Lens-Soignies-Bruxelles avec un arrêt à Braine-Le-Comte pour les voyageurs de Tubize, Manage et La Louvière et Soignies pour rallier le parc vers 11 h.

"Ce train serait un train spécifique à destination de Pairi Daiza que l’on pourrait bloquer spécialement à cet effet et qui rencontrerait à mon sens les défis de la mobilité. Les différents trajets pourraient évidemment être inversés en fin de journée."

Pour le maïeur, la faisabilité de sa proposition semble acquise et il ne reste à ses yeux que la bonne volonté pour la faire aboutir.