A l’instar des habitants du village et du collège frasnois, le conseil d’admininistration du parc naturel s’y oppose

Dans le cadre d’une demande de permis d’urbanisme liée à l’implantation d’une antenne GSM & UMTS & LTE à l’entrée du village d’Oeudeghien, le parc naturel du Pays des Collines vient de remettre, à l’unanimité des membres de son conseil d’administration, un avis défavorable.

« L’analyse des impacts paysagers du projet a démontré un impact visuel négatif très important, notamment en raison de sa proximité avec un axe paysager structurant pour le Pays des Collines, à savoir la chaussée de Brunehault. De plus, aucun élément ne permet l’intégration de ce pylône », indiquent dans un communiqué les responsables du parc naturel .

Et ces derniers d’ajouter que les paysages de celui-ci sont remarquables et un des rôles de ses gestionnaires est de les préserver, de les valoriser et de mettre en place, avec différents partenaires, des mesures d’aménagement du paysage.

« La charte paysagère, en cours d’élaboration est un document d’accompagnement et d’aide à la décision qui est essentiel, notamment dans le cadre des remises d’avis. Elle permet d’apporter de la cohérence et des justifications sur des projets pouvant avoir un impact sur le paysage, notamment les éoliennes et les pylônes GSM. Outre l’aspect paysager, la proximité des habitations ainsi que la présence d’une école à moins de 800 m ont également été des éléments retenus par le parc naturel pour étayer la remise d’un avis défavorable », peut-on encore lire dans ce communiqué.

Pour rappel, la demande de permis introduite auprès de la commune de Frasnes émane de la société Ericsson et porte sur l’installation d’une station de radiocommunication en vue du déploiement du réseau 5G pour le compte de l’opérateur Orange.

L’enquête publique ayant pris fin le 7 février dernier a donné lieu à de nombreuses réclamations. Regroupés au sein du collectif Collines Nature, les opposants ont lancé une pétition sur Internet qui a récolté près de 400 signatures.

Lors du dernier conseil communal de Frasnes, la bourgmestre Carine De Saint-Martin (MR) avait fait savoir que le collège ne cautionnerait pas non plus un tel projet.

B.D