Si, lors du dernier conseil communal d’Enghien, la santé financière de Nautisport affichait des comptes dans le rouge, la régie communale autonome ne manque pas de projets. Son directeur, Adrien Druart, a présenté aux élus un plan d’actions et stratégique qui ne manque pas d’ambitions. "Tout d’abord, nous voulons développer une réelle stratégie au niveau des ressources humaines. C’est le fondement pour construire le Nautisport de demain. Ça nous permettra d’avoir une vision à court, moyen et long terme, mais aussi d’améliorer la gestion opérationnelle et, de facto, la satisfaction de nos clients."

Pour ce faire, le comité de direction s’est penché sur l’organigramme d’hier avec un constat: le sport n’y était quasiment pas représenté. "Nous avons envisagé l’organigramme de demain en y mettant le sport de façon transversale. C’est une recherche de sens avec le sport au centre."

Optimiser les espaces

La deuxième priorité du plan stratégique présenté est de redéployer les diverses activités de Nautisport avec une relance à différents niveaux. "Une première phase d’optimisation des espaces qui est en cours avec la création d’un studio d’indoor cycling, une nouvelle salle multisport et un mini-pôle santé. Dans la foulée, il y aura aussi de nouveaux aménagements pour le fitness. La deuxième phase visera l’optimisation des espaces à l’étage. Une phase qui verra la création d’une nouvelle salle dans les bureaux administratifs actuels. Ceux-ci déménageront dans l’actuelle salle d’indoor cycling et occuperont un espace central. Ce qui permettra aussi de disposer d’une cuisine où tous les employés pourront se retrouver."

Étoffer l’offre

Au niveau de son offre, Nautisport a aussi des projets pleins ses cartons. "Pour le fitness et les cours collectifs, nous allons nous entourer d’experts via la Haute École Léonard de Vinci et Globe Cycling. Ce qui nous permettra de développer de nouvelles stratégies. Nous allons aussi étoffer l’offre de l’école de natation et, dès septembre 2022, proposer du water-polo." La rénovation du hall multisport est aussi envisagée, via un appel à projets de la Région wallonne. "En plus de la rénovation, pourquoi ne pas étendre le hall et proposer, dès lors, de nouvelles activités? De plus, avec différents partenaires, la construction d’un terrain de padel est à l’étude."

"En matière d’énergie et de mobilité, nous voulons que Nautisport réponde aux enjeux du monde d’aujourd’hui avec l’installation d’une chaudière à bois, la réponse à un appel à projets pour la rénovation énergétique de nos bâtiments ou encore l’amélioration de l’accessibilité au centre" conclut M. Druart.