Secrétaire du cercle d’histoire locale de Mont-de-l’Enclus, Philippe Duponcheel a récemment publié quatre livres sur les villages de son entité, invitant ses lecteurs à découvrir les villages d'Amougies, d'Anseroeul, de Russeignies en fin d'Orroir. Aujourd’hui, il publie le cinquième volet de son travail qui devait être le dernier mais qui pourrait en compter six ou même peut-être sept, si les contacts actuels avec des partenaires flamands aboutissent.

Si les précédents opuscules tournaient autour de la cinquantaine de pages, Découvrir le mont de l’Enclus en comporte le double pour atteindre 122 pages, tant la documentation iconographique est abondante sur ce secteur touristique de l’entité enclusienne.

Ce nouveau livre invite le lecteur à parcourir quelques lieux connus ou moins connus du site touristique ayant fait la renommée de l’entité de Mont-de-l’Enclus depuis la fin du 19ème siècle: le mont de l’Enclus ou l’Enclus du Haut. La butte a donné son nom à l’entité, ce qui entraîne parfois quelques confusions, tout comme de l’autre côté de la frontière linguistique où l’on parle également de la commune de Kluisbergen, de la butte dénommée Kluisberg et du bois de l’Enclus connu sous le nom de Kluisbos.

Fréquenté par des randonneurs dès 1850, le point culminant de l'entité a connu sa première vague du tourisme de la grande bourgeoisie dès 1882, de quoi pouvoir accueillir le tourisme de la petite bourgeoise dès la Belle époque vers 1900 et de quoi ouvrir grand les portes des pensions de famille pour le tourisme de masse dès avant les premiers congés payés de 1936. Aujourd’hui, le centre protestant d’Amougies et autres maisons d’hôtes ont pris le relais en matière d'hébergement.

Au fil des pages, le dernier ouvrage de Philippe Duponcheel offre une promenade dans ce lieu enchanteur, dans l'espace et dans le temps. L'auteur y dresse d'abord un état des lieux en remontant jusqu'en 1630 au travers d'anciennes cartes géographiques et postales. On y apprend ainsi que le mont de l'Enclus devint vers 1850 un site très apprécié pour ses paysages mais aussi pour la chasse. 

Vu les restrictions dues au confinement, les possibilités pour se procurer ce livre sont réduites. Celui-ci est disponible au prix de 30€ chez l’auteur (Couture d’Orroir, 16 à Amougies, à côté de la Poste) ou sur le site Le Livre en papier ( https://www.publier-un-livre.com/fr/recherche?q=enclus).