Depuis de très longs mois, le projet de pré-Ravel sur l'ancienne ligne de chemin de fer 94 entre Bassilly et Hellebecq faisait du surplace! Pour rappel, la commune a reçu de la Région Wallonne un subside de près de 100.000€ pour améliorer la mobilité douce sur ce sentier arboré long de 4km.

C'était sans compter sur la fronde de nombreux riverains plaidant en faveur d’un Ravel plus naturel et non asphalté afin de préserver la biodiversité du site. A l'époque, les opposants avaient lancé une pétition signée par un bon millier de personnes tout en obtenant gain de cause contre la commune alors que celle-ci avait entamé les travaux de défrichage et d'abattage d'arbres sans le permis requis. Dans la foulée, les autorités locales ont été contraintes d'interrompre la première phase du chantier et de recommencer la procédure à zéro en sollicitant les autorisations nécessaires. 

Cet épineux dossier vient de revenir sur la table du conseil communal et semble, cette-fois, se débloquer! De quoi réjouir le bourgmestre qui regrette néanmoins le retard qu'a pris ce projet dans sa réalisation. "Nous continuons à dire que que les services de l'urbanisme de la Région Wallonne ont imposé à la commune de Silly des contraintes administratives auxquelles n'ont pas été soumises d'autres communes pour aménager un pré-Ravel. Nous maintenons notre position qui était celle de l'Union des Villes et Communes (UVC) pour qui aucune demande de permis n'était nécessaire mais dont l'avis a été balayé d'un revers de la main", rappelle Christian Leclercq. 

Le maïeur a tenu à insister sur la pertinence d'un tel projet qui ne s'est d'ailleurs pas heurté qu'à des refus parmi la population: "De nombreux particuliers et groupes de citoyens y sont favorables. C'est le cas des pensionnaires de la maison de repos toute proche (Melody), des clubs sportifs et de marche, des centres équestres ou encore des seniors", souligne Christian Leclercq. 

Le premier citoyen de la capitale du Slow Food a fait savoir que la commune avait organisé voici quelques semaines une réunion avec l'auteur de projet et les plaignants. "Chacune des parties a été entendue et les remarques ont été consignées dans un PV. Nous allons enfin pouvoir transmettre le dossier au fonctionnaire délégué. Dès qu'il en sera saisi, il a promis de le traiter en urgence", ajoute-t-il. 

Dans le cadre de cette modification de voirie en pré-Ravel, un chemin avec un revêtement perméable sera aménagé sur une largeur de 2,5m dont un 1,5m sera réservé aux cavaliers tandis que de chaque côté du sentier, une bande d'herbe sera mis à la disposition des autres usagers qui emprunteront ce futur pré-Ravel tels que les piétons et les cyclistes.