Marie-Colline Leroy a décroché plus de 8 400 voix de préférence.

La vague verte de dimanche dernier n’a pas seulement profité à Bénédicte Linard (Enghien), élue à la Région et à Saskia Bricmont (Ath), plébiscitée sur la scène européenne. Le succès électoral d’Ecolo a également permis à une 3e candidate de Wallonie picarde de décrocher un siège de députée au sein d’une institution parlementaire.

Occupant derrière Jean-Marc Nollet la seconde place sur la liste fédérale des verts, Marie-Colline Leroy a obtenu plus de 8 400 voix de préférence, ce qui la situe en 16e position, tous partis confondus, au hit-parade des candidat(e) s les plus populaires du triple arrondissement. "Très honnêtement, je ne m’attendais pas à un tel résultat personnel", confie avec modestie la future députée fédérale qui, depuis décembre 2018, siège sur les bancs de l’opposition à Frasnes-lez-Anvaing.

Enseignante de formation, cette jeune maman de 34 ans dispense actuellement des cours de français au sein d’une Haute École mais devra bientôt dire au revoir à ses élèves. "Je viens de demander à ma direction un congé politique dans le cadre de mon emploi au sein de la fonction publique. Former un gouvernement au niveau fédéral ne sera pas simple, on attend la fin des consultations du Roi mais les scénarios envisageables se comptent sur les doigts d’une main."

Notre interlocutrice espère, en revanche, obtenir une dérogation de son parti pour garder son mandat de conseillère communale car pour elle, l’ancrage local reste important. "À l’échelon fédéral, j’espère pouvoir travailler sur les questions de justice tout en traitant d’autres matières en lien avec la politique migratoire et la coopération au développement."

Militant chez Ecolo depuis 2009, à sa sortie de l’ULB, la petite sœur de Baptiste Leroy, conseiller communal à Leuze, a grandi au cœur du village d’Herchies, dans une ancienne ferme restaurée par ses parents. "Nous avons été élevés à la campagne en étant vigilants à la préservation de notre environnement. De là vient sans doute notre fibre écologiste."