Nathalie, a certainement mis en lumière une affaire qui aurait pu aboutir sur bien pire. Sa fille a effectivement été alertée grâce à des camarades, qu'un homme roderait aux abords des écoles et des lieux très fréquentés. Cet individu aurait un comportement inapproprié et malsain avec certaines jeunes filles. "Il s'est masturbé devant plusieurs mineures et a demandé une fellation à d'autres dont une amie de ma fille, âgée de seulement 12 ans". Face à la peur et à l'angoisse d'élèves côtoyant les établissements scolaires, Nathalie, jeune maman a décidé de récolter témoignages et déclarations afin de porter plainte auprès des services de police. "Au total, 10 personnes ont été confrontées à cet homme".

Julie (prénom d'emprunt), 16 ans, fait également partie des victimes. "Un jour, aux alentours de 16h30, après les cours, je marchais vers la gare. Au début de la rue qui mène directement vers la station, je sentais qu'on chuchotait mais je n'ai pas osé me retourner. J'ai alors entendu: Tu me suces ? et cela plusieurs fois de suite. En me retournant, j'ai constaté que cet homme avait le pantalon ouvert au niveau de la tirette, on voyait tout et il se touchait devant moi, en me demandant si je pouvais lui faire une fellation". 

Individu identifié et interpellé

Tétanisée, la jeune fille a cherché du regard des passants, afin de solliciter de l'aide. "Une dame avait tout vu, mais personne n'a réagi. Je suis donc partie le plus vite possible totalement paniquée". Suite à cet événement, une plainte a de nouveau été déposée.

A bord de son véhicule, Katia a également pu observer l'attitude de cet exhibitionniste. "Je me situais dans la rue menant à la gare. L'homme passait sur le trottoir en ayant son pénis entre les mains". Par ailleurs, d'après de nombreux témoins, l'homme errait déjà des semaines plus tôt, lors des festivités de la foire d'Enghien...

Nos éditions ont pris contact avec la Zone de Police de Sylle et Dendre. L'individu en question a pu être identifié et interpellé. "Le parquet assure la suite du dossier", a conclut la zone.