Pays Vert

Contrairement à d’autres villes voisines, Enghien ne possédait pas encore son propre évènement folklorique. 

Les autorités communales ont fait appel au talent et à l’imagination de Xavier Parmentier, artiste-sculpteur originaire de Lessines, pour combler cette lacune.

Après plusieurs mois d’intenses préparatifs, la fête de l’Équinoxe, comme elle a été baptisée, connaîtra sa toute première édition ce dimanche 22 septembre. Celle-ci s’inspire directement du patrimoine historique et artistique de la cité d’Arenberg auquel Xavier Parmentier a apporté certaines touches contemporaines.

Un patrimoine très riche et encore trop méconnu qui se traduit notamment par une trentaine de bâtiments classés et de sites remarquables dont un des plus beaux parcs d’Europe au cœur duquel se trouve le Pavillon des 7 étoiles, un monument unique au monde et comparable à la grande pyramide de Khéops selon Xavier Parmentier.

C’est autour de cet observatoire astronomique de style baroque (1661) qu’est né le projet Équinoxe. Son géniteur a eu l’idée de diviser à partir de ce joyau architectural la ville en sept grands quartiers (les chiens, les singes, les paons, les serpents, les lamas, les hérons et les chats) dont les habitants s’affronteront sur le coup de 16 h dans la cour d’honneur du parc lors de deux séries de tirs à l’arbalète.

À la clef , la réalisation des vœux exprimés par nombre d’Enghiennois. La première série de tirs s’effectuera à 7 m de la cible. Chaque tireur portera les vœux des habitants accrochés à sa cape. La seconde série (tir des astres) s’exécutera à 14 m de la cible et sera confiée à des spécialistes issus de la Confrérie des arbalétriers.

Formés par le centre culturel local, des comédiens accompagneront les tireurs et ambassadeurs venant des quartiers découpant le Pavillon des 7 étoiles dans la ville et le monde. Ces personnages (animuseurs) sont l’incarnation des animaux figurant sur les tapisseries enghiennoises exposées à la Maison Jonathas.

La fête de l’Équinoxe, première du nom, débutera a 14 h par le départ vers la Grand-Place des chevaux et des musiciens vers les tireurs et se clôturera à 20 h 30 par un grand feu d’artifice.