Maria Holvoet propose une solution intelligente aux citoyens souhaitant se débarrasser de leur sapin de Noël. Cette Athoise propose en effet de les récupérer afin de les donner à manger à ses chèvres. Les sapins devront, bien entendu, être nus, sans décoration ou élément métallique. Les chèvres pourront ainsi bénéficier de tous les oligo-éléments de leurs épines.

C’est en se rendant en France que Maria a eu l’idée de récolter les sapins de Noël afin de les donner à manger à ses chèvres. "C’est la première fois que je réalise cette démarche. En me rendant en France pour aller chercher une chèvre, un éleveur m’a soumis l’idée de récolter des sapins de Noël pour nourrir mes chèvres de leurs épines. J’ai trouvé l'idée intéressante et l'ai donc mise en place", indique Maria Holvoet.

© D.R.

En plus d’offrir une utilisation intelligente des sapins de Noël usagers, les chèvres pourront bénéficier de tous les oligo-éléments présents dans les épines. "Les épines des sapins apportent beaucoup de vitamines aux chèvres", explique Maria Holvoet. "Elles sont également riches en oligo-éléments et constituent un vermifuge naturel. A tous ces avantages s’ajoute le goût qui plaît beaucoup aux chèvres."

© D.R.

Les personnes souhaitant apporter leur sapin à Maria peuvent la contacter via son compte Facebook : Maria Holvoet. Ne possédant qu’une vingtaine de chèvres, cette dernière ne fera qu’un stock limité de sapins. "Je peux en recevoir jusqu’une quinzaine. Les premiers arrivés seront donc les premiers servis", ajoute-t-elle.

Outre la collecte des sapins de Noël, il est également possible de venir visiter la chevrière de Maria Holvoet. Des contacts peuvent être pris via la page Facebook de la chevrière : (1) Les minis da flicka | Facebook. Des photos et informations sur les nouveaux arrivants y sont régulièrement postées. Une occupation sympa donc pour patienter jusqu’au réveillon de nouvel an.

© D.R.