Bâtie sur le site de l’IPES, celle-ci profitera aux élèves mais aussi aux clubs et aux particuliers

Bonne nouvelle pour les nombreux (clubs) sportifs du Pays Vert. Hier, le ministre des Infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke (MR) ainsi que le président du collège provincial, Serge Hustache (PS), sont venus officialiser la construction d’une nouvelle salle de sport sur le site de l’IPES, à Ath.

A l’heure actuelle, une telle infrastructure fait cruellement défaut au sein de l’établissement scolaire de la rue Paul Pastur que fréquentent 772 élèves auxquels il convient d’ajouter 500 étudiants en agronomie et 162 en technique de la haute école provinciale.

« Bien que le campus soit équipé de terrains extérieurs pour la pratique du football et de l’athlétisme, les installations intérieures sont inadaptées. Pour l’instant, les élèves disposent d’un local de 200 m2 dépourvu de douches dans lequel les activités sportives sont limitées », indique Serge Hustache.

© DR

Afin de combler ce manque et de répondre aux besoins des étudiants, les architectes de Hainaut Gestion Patrimoine se sont penchés sur la construction d’une salle polyvalente en toiture plate peu énergivore et d’une superficie au sol de 1450 m2.

Le futur complexe comprendra un terrain de basket, deux seront dédiés au volley tandis que quatre autres permettront de s’adonner au badminton. En plus de ces disciplines, il sera possible de pratiquer les habituels sports de salle comme la danse, les arts martiaux, la gymnastique ou encore le tennis de table.

Reposant sur un investissement global de 2.500.000€, l’outil profitera aux élèves de l’IPES en journée mais également en dehors des cours aux clubs sportifs de la région ainsi qu’aux particuliers.

Ayant repris en main ce dossier initié en 2017 et pour lequel le permis d’urbanisme a déjà été délivré, le ministre Crucke (MR) s’est engagé à ce qu’Infrasport (SPW) finance cet ambitieux projet par un subside de l’ordre de 60% du coût total.

Ce projet a été pensé en étroite collaboration avec les communes d’Ath et de Chièvres. « De nombreux clubs provenant de ces deux entités limitrophes ont déjà marqué leur intérêt pour l’occupation des plateaux de la future salle de sports en dehors de l’horaire scolaire »

Les travaux devraient débuter en 2020 afin de respecter les démarches administratives déjà entamées tout en permettant à l’outil d’être opérationnel au printemps 2021.