La jeune femme, dans Energie potentielle, évoque le suicide…et l’amour.

La Péruwelzienne Meggie Lombart, 30 ans, sort son premier roman, en autopublication chez Amazon. L’histoire d’Energie potentielle est celle de Marion, une jeune femme bien décidée à se lancer dans le vide depuis le trentième étage d’un immeuble. Alex arrive. Le duel psychologique entre ces deux protagonistes peut débuter. Meggie, à travers son roman, nous invite à réfléchir.

« Qu’est-ce que je pourrais dire, moi, à quelqu’un qui veut se suicider ? Pourquoi Marion veut-elle se suicider ? Cet acte est-il légitime ? Pourquoi l’en empêcher ? Le lecteur peut se mettre à la place d’un personnage. On est soit l’un, soit l’autre, soit un peu des deux », dit-elle.

Ecrit au présent et parsemé de flashbacks, Energie potentielle évoque aussi un thème inépuisable : l’amour.

Meggie a déjà écrit et mis en scène plusieurs pièces de théâtre et y aborde des sujets de société bien d’actualité. Et dire qu’à côté de cet esprit créatif et de cette fibre artistique se cache aussi une…physicienne ! « J’ai effectué mes études universitaires en physique à Mons. J’ai travaillé durant six ans comme assistante universitaire à l’UCL et aujourd’hui, je donne cours de sciences à la Haute Ecole en Hainaut à Mons aux futurs instituteurs primaires », explique Meggie. « J’ai toujours résidé à Péruwelz et j’y ai fait du théâtre au niveau de la compagnie des sources. Je suis membre aussi de plusieurs mouvements artistiques, dans le théâtre et l’impro. »

Après avoir tenté de contacter plusieurs maisons d’édition, Meggie Lombart s’est finalement tournée vers l’autopublication chez Amazon. Elle ne devrait pas se limiter à ce seul ouvrage puisqu’elle a déjà entamé de nouvelles maquettes d’écriture.

Dans son propos, Meggie n’hésite pas à traiter de la noirceur de la société mais en y mettant de la poésie, du lyrisme. « J’ai envie que le lecteur vive une sorte de spectacle en lisant. »

Très enthousiaste, la jeune femme espère se faire connaître et compte bien conserver cette sensibilité artistique mêlée à la rigueur scientifique. Fameux cocktail…

Energie potentielle, 385 pages. A commander sur Amazon.fr