Tournai-Ath-Mouscron Le partenariat entre la ville et le CPAS de Péruwelz, le Forem et les sections professionnelles et CEFA de l'Athénée Royal a permis à quinze stagiaires de réaliser les travaux de plafonnage dans l'ancienne filature.

Un chantier vivant a pris ses quartiers dans le bâtiment de l'ancienne filature la Herseautoise, depuis mardi dernier. Pendant encore une dizaine de jours, les travaux de plafonnage sont réalisées par quinze stagiaires.
"Ils se retrouvent en situation réelle", se réjouit Christopher Desmet, directeur général du CPAS et qui a suivi le projet.
"Ils travaillent dans les mêmes conditions qu'à l'extérieur, avec d'autres entreprises, avec un cahier des charges, des délais etc."
Une manière de les former et les habituer à la vie professionnelle, tout en mettant en avant "l'intelligence des mains", comme la définit Vincent Palermo, le bourgmestre peruwelzien.

© F.V.

Le chantier avance à son rythme. "Il est encore un peu tôt pour faire un point sur celui-ci", a prévenu le bourgmestre.
A terme, l'espace de près de 2100 m2, destiné à héberger les bureaux du CPAS, pourra accueillir jusqu'à une centaine de personnes.
Petit à petit, l'intérieur prend donc forme.
L'autre partie, qui présente une surface de 1800 m2, n'a par contre pas encore d'affectation précise.