Le 9 novembre dernier débutait la campagne de testing généralisé du personnel des maisons de repos en Wallonie. Dans la foulée, à Tournai, la Province de Hainaut en collaboration avec l'ULiège inauguraient le point relais testing pour la Wallonie picarde.

"Même si aujourd’hui tous les regards sont rivés sur le démarrage de la campagne de vaccination, il est utile de rappeler que l’expérience pilote de l’ULiège des tests salivaires donne des résultats très positifs et tout à fait complémentaires aux efforts pour lutter contre la COVID-19", précise Serge Hustache, Président du Collège provincial.

Deux mois après le démarrage de ce projet, l'heure est désormais au bilan. Il convient de rappeler que, grâce à l'implication des étudiants de la Haute École Provinciale Hainaut-Condorcet qui sont venus prêter main-forte aux équipes de l'ULiège, le point relais de Tournai est ouvert trois matinées par semaine. Avec des résultats connus dans les 24h, les tests réguliers et massifs ont permis de détecter et d'éloigner rapidement le personnel contaminé des résidents.

"Les chiffres que m’ont donné les équipes de l’ULiège sont très réconfortants. Au total, 63 maisons de repos sont rattachées au point relais de Tournai. 92% d’entre elles participent régulièrement au testing de leur personnel, ce qui représente 58 maisons de repos participantes pour la Wallonie picarde", révèle Serge Hustache. 

Au total, depuis l’ouverture, une dizaine de milliers de kits individuels ont ainsi été distribués au personnel des maisons de repos. "11 875 analyses de tests ont été réalisées jusqu’à présent. Ce qui a permis de dénombrer 211 cas positifs au sein du personnel, soit un taux de positivité de 1,78 %", indique Serge Hustache.

Après quelques réunions entre l'ULiège et l'AViQ, il ressort que ce projet pilote pourrait se poursuivre et ainsi renforcer la stratégie de testing et de vaccination en cours.