Tournai-Ath-Mouscron En cause, un Tournaisien et trois Français: un de Sin-le-Noble et deux mineurs de Roubaix et Tourcoing.
La semaine dernière, un dossier lié à la problématique des stupéfiants a été placé à l'instruction. Suite à une demande de vérifications, les hommes de la zone de police du Tournaisis sont tombés jeudi dernier sur un nouveau trafic qui a donc pu être démantelé.
La nouvelle opération s'est tenue dans le quartier Saint-Brice de la cité des Cinq Clochers. Quatre personnes ont pu être interpellées, à savoir un Tournaisien âgé de 41 ans, un Français de Sin-le-Noble (59) âgé de 33 ans et deux mineurs de 17 ans issus de Roubaix et de Tourcoing.
Toutes ces personnes opéraient depuis un appartement. À l'intérieur, les forces de l'ordre ont pu saisir douze boulettes de cocaïne pour un poids de 7,18 grammes, 1,89 gramme de cocaïne, la somme de 362,5 €, un poinçon, deux téléphones portables ainsi qu'une liste de numéros de contacts, un spray au poivre, un sabre et une arme de poing chambrée !
Les suspects ont été déférés devant le juge d'instruction qui a délivré un mandat d'arrêt du chef de vente en association, détention et importation de produits stupéfiants pour le majeur français. "Le Tournaisien a quant à lui été relaxé", dévoile Frédéric Bariseau, premier substitut du procureur du roi de la division de Tournai de l'arrondissement judiciaire de Mons.
"Les deux mineurs français ont quant à eux été présentés au juge de la Jeunesse qui a décidé de leur placement en Institution Publique de Protection de la Jeunesse (IPPJ). L'un a été placé à Fraipont et l'autre à Wauthier-Braine."
De son côté, la zone de police du Tournaisis précise une nouvelle fois que la lutte contre les stupéfiants est une priorité de son plan zonal de sécurité 2014-2019 et qu'elle le restera encore pour le prochain plan qui s'étalera de 2020 à 2025.