Le tribunal correctionnel de Tournai a fixé un calendrier afin de juger trois hommes et une femme poursuivis notamment pour 40 vols avec effraction, six incendies volontaires, 12 tentatives de vol, 12 vols simples et 21 sections de câbles au préjudice de Proximus et d’Ores. 

Les prévenus, tous originaires de Charleroi, sont suspectés d’avoir commis ces faits partout en Belgique, de Mouscron à Liège en passant par Mons, Charleroi, Namur, Huy et même en Flandre, du côté de Tirlemont et de Kruishoutem, en 2017 et 2018.

Des camions, des conteneurs ainsi que de plus petits véhicules ont ainsi été volés à plusieurs sociétés. Certains de ces véhicules ont en outre été volontairement incendiés. Plusieurs tonnes de zinc ont également été dérobées, ainsi que du borax, du cuivre et un peu d’or. Le parquet a retenu la circonstance aggravante d’association.

Le dossier, lourd de 20 cartons, sera analysé les lundis 18 et 25 mai. Voilà des audiences qui risquent de monopoliser tous les acteurs judiciaires de longues heures lors des audiences du tribunal correctionnel de Tournai.