Ce vendredi, le Square Raoul Cauvin a été inauguré à Antoing. Les cinq fresques que l'on retrouvait au sein de l'ancien rond-point de la place du Préau mettant à l'honneur les œuvres du célèbre scénariste, dont Cédric, les Tuniques Bleues, les Femmes en Blanc, L'Agent 212 et Pierre Tombal, ont ainsi été intégrées à ce magnifique Square qui donnera certainement envie à plus d'un d'y flâner dès l'arrivée des beaux jours !

Raoul Cauvin était ainsi de retour au sein de sa commune qui l'a vu grandir afin d'assister à cette belle inauguration. "Raoul Cauvin est un enfant du Pays Blanc, souligne le bourgmestre Bernard Bauwens. En 2013, Raoul Cauvin était mis à l'honneur à l'hôtel de Ville. J'ai alors pu faire sa rencontre et c'est à ce moment que m'est venue l'idée de lui dédier un monument à Antoing. En 2013, ce fut donc le rond-point de la place du Préau qui a été aménagé à son honneur. Nous voulions récompenser à notre manière ce scénariste aux mille et une histoires qui fait la fierté de tous les Antoiniens. Quoi de plus symbolique dès lors que la présence d'un hommage à ses œuvres ?"

Quand l'appel à projets a été lancé en 2018 visant à améliorer le cadre de vie des citoyens, la Ville d'Antoing a mis au point un dossier de rénovation de la place de Préau. "Les œuvres en l'honneur de Raoul pouvaient être davantage mises en avant. Le résultat est au rendez-vous avec une superbe place colorée et accueillante où citoyens et touristes pourront photographier les fresques de notre célèbre scénariste."

Raoul Cauvin était évidemment très fier et ému de ce magnifique hommage. "Je n'aurais jamais pensé connaître cela un jour, explique le scénariste. J'ai travaillé toute ma vie et, alors que certains méritent sans doute mieux, moi j'ai tout eu ! J'ai en plus la chance de connaître cela de mon vivant quand on voit qu'Annie Cordy a eu un tunnel à son nom après son décès. Moi, je n'ai même pas dû chanter pour cela !", s'amuse le scénariste âgé de 82 ans. Raoul remerciait d'ailleurs chaleureusement le bourgmestre. "Il m'en avait parlé il y a quelques années et il a tenu sa parole ! Je pense à mes parents, j'aurais aimé qu'ils puissent voir cela."

Raoul Cauvin a signé le livre d'honneur de la commune. © DELFOSSE