Le premier réveil de l’année scolaire a sonné ce matin pour cette famille de quatre enfants, originaire de Beloeil. L’esprit confiant, ils ont retrouvé leurs professeurs et surtout, leurs camarades de classe.

Après plusieurs mois d’école à domicile, ces enfants âgés de six à quinze ans n’attendaient plus qu’une chose, retrouver les bancs de l’école. Sauf la petite dernière, Callie, qui vivait une nouvelle rentrée. « Elle rentre en deuxième primaire, avec un tout nouveau professeur. Ce changement de classe, de profs, c’est assez difficile à encaisser, mais c’est une nouvelle habitude à prendre » raconte la maman, Mélissa.

Pour les autres enfants, le stress est resté bien sagement dans un placard. Pas question de s’inquiéter, Hallay, Owen et Océane avaient hâte d’en finir avec les vacances. Au point que Hallay oublie même certaines obligations. « Ils sont partis d’un coup, je n’ai même pas eu un au revoir de la deuxième ».

Pour la plus grande, c’est une rentrée classique qui l’attend, avec un passage en troisième secondaire à Ath. Océane se fait une joie de retrouver ses camarades, tout en restant masquée. L’école oblige le port du masque dans la classe et la cour de récréation, ainsi que du passage de l’école à la gare, où elle se rend pour prendre son bus.

Dans cette famille nombreuse, la rentrée scolaire rime aussi avec la mise en place d’une organisation bien serrée. Mélissa prépare tout : les heures d’arrivée et de fin d’école, les heures au football pour les uns, à l’athlétisme pour les autres. C’est désormais clair : les vacances sont définitivement finies. Place désormais aux leçons à la maison. Mélissa aidera quotidiennement ses enfants à faire leurs devoirs. « Maintenant avec la reprise des cours, il va falloir retravailler cette organisation, entre les devoirs et le sport. Cependant, ils travaillent tous en bas, en ma présence ou celle de mon mari ».

L’organisation de la famille nombreuse démarre dès le matin. Petit-déjeuner et brossage des dents pour tout le monde, la télé vient ensuite. « Chacun va à son rythme, ils ne vont pas à deux dans la salle de bain pour se laver les dents. Mais à 8h10, tout le monde doit être dans la voiture. En se levant à 7h, je me dis que c’est le temps nécessaire ».

À 15h30, les enfants sont de retour de leur première journée. Pas de devoir à l’horizon, sauf pour les parents. Il ne reste plus qu’une chose à faire avant de préparer la journée de demain : recouvrir les cahiers de cours. Avec quatre enfants, la tâche s’annonce longue…