Tournai-Ath-Mouscron L’événement a drainé près de 8.000 personnes dans le domaine de Beloeil. 

La musique classique, si elle est conjuguée dans le sens d’un rassemblement entre initiés et novices, a tout pour séduire. La preuve ce samedi lors de la 28 e édition des Musicales de Beloeil avec le carnaval des animaux qui a conquis le public.

Avec la comédienne Florence Leeman et sur une mise en scène de Sophie van der Stegen, l’œuvre de Camille Saint-Saëns était revisitée par les artistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Petits et grands auront apprécié la présentation et les prestations de cette faune endiablée autant que farfelue, avec le lion en vedette mais aussi les tortues et l’éléphant se mêlant aux pianistes et aux violonistes.

Dès midi, les premiers arrivants en ont profité pour dresser leur pique-nique sur les pelouses du parc. Les allées du château, malgré les intempéries des jours précédents, étaient quand même dans un état tout à fait acceptable.

Le public aime déambuler dans cet espace qui, le temps d’une journée, laisse filtrer la musique par des rideaux verdoyants.

"Nous étions environ 8.000. C’est une très bonne année, avec un parc bien rempli. Nous sommes vraiment heureux avec en plus une météo tout à fait clémente. Bref, c’est l’idéal", confiait Quentin Bogaerts, en charge de la coordination artistique. Il était un peu plus de 22 h 30 quand le traditionnel feu d’artifice a débuté, laissant entrevoir là encore toute la splendeur du château et de ses environs.

À noter que personnes à mobilité réduite et VIP ont eu droit à leur parking à proximité du site. Pas les journalistes ! Un peu comme si les organisateurs avaient deviné que certains membres de notre corporation doivent travailler leur condition physique ! Bien vu. L’année prochaine, promis, nous prendrons nos baskets !