Dès ce mois de juillet, des logements destinés aux couples et aux enfants seront disponibles à l'Enclos du Béguinage dans le quartier de la Madelaine. Appartenant de base au CPAS de Tournai, les bâtiments ont été rachetés par le Logis Tournaisien afin d'y faire des logements modestes tout en étant agencés. Le projet consistait donc à réhabiliter les édifices datant du 17e siècle, de type tournaisien pour offrir des logements de qualité.
 
Tout d'abord, la terrasse qui était non classée a dû être totalement démolie suite à un incendie survenu lors des travaux sur le chantier. En ce qui concerne les bâtiments de l'Enclos du Béguinage, ils sont répertoriés au Patrimoine monumental de la Belgique et sont constitués d'un ensemble d'anciennes habitations claustrales de type tournaisien. Ces petites maisons sont un vestige de l'ancien béguinage de Tournai, fondé en 1241 par l'évêque De Marvis. Implanté au centre-ville, ce béguinage resta en activité jusqu'à son démantèlement en 1798 qui comptait alors onze béguines vivant dans dix maisons. En 1800, un arrêté des consuls attribue l'administration des biens des anciens béguinages aux hospices civils. Aujourd'hui, le béguinage de Tournai est classé au patrimoine de l'UNESCO. 
  
"Au bout de deux ans de travaux, dont le montant total est de plus de 1 million d'euros, nous avons réussi à garder le cap sur ce chantier compliqué. Le défi est de proposer des logements modestes et fonctionnels tout en offrant un accompagnement social", précise Devrim Gumus, gérant du Logis Tournaisien. 
 
Dès lors, sept logements sont désormais accessibles à la location. Parmi ceux-ci, on peut y retrouver six appartements dont deux au rez-de-chaussée. Les prochains locataires pourront profiter d'un jardin privé mais également d'une cour commune. Une maison quatre chambres donnant sur la terrasse de la Madelaine a aussi été créée pouvant donc accueillir une famille plus nombreuse.
© M.P.
© M.P.