David (prénom d'emprunt) se trouvait devant la barre du tribunal correctionnel de Tournai, en compagnie de son ex-petite amie, afin de s'expliquer sur les faits qui ont été commis en 2019. Un jour de juin, David et Ninon (prénom d'emprunt) comptaient faire la fête dans la discothèque, le Come Back, avec un groupe d'amis. Sauf, que la soirée ne s'est pas passée comme prévu.

Durant celle-ci, un autre groupe de jeunes, que David et Ninon connaissaient, était également présent. Au cours de la fête, deux membres de ce groupe, Carl (prénom d'emprunt) et sa compagne Kim (prénom d'emprunt) ont commencé à faire des grimaces et à dire des mots blessants à l'égard de Ninon. Cette dernière est sortie fumer une cigarette avec une autre amie. Au même moment, Carl est également sorti et il a commencé à l'insulter. D'après les témoignages, Carl aurait toujours préféré être avec Ninon qu'avec son actuelle compagne et les deux femmes semblaient donc s'entendre comme chien et chat. Seulement, comme beaucoup le savent, la jalousie est parfois un très vilain défaut.

À la suite de ce comportement et à la suite de ces insultes, David s'est alors emporté et a porté un coup-de-poing au visage de Carl qui lui a valu une incapacité de travail. "Je reconnais les faits. Carl était agressif et certains mots ont été dits. Je me suis défendu avec un coup de poing car ils étaient plusieurs. Il y a toujours eu un différend entre Ninon et Kim. Je ne sais plus vous dire en détail ce qu'il s'est passé ce soir-là. J'ai eu un accident de voiture en 2012 et suite à cela, j'ai de nombreuses séquelles, j'ai des pertes de mémoire et des problèmes de concentration", déclare David, le prévenu.

Une poursuite en voiture


Seulement, l'altercation ne s'est pas arrêtée là. Le groupe de Carl et Kim a décidé de quitter les lieux à la suite de cet événement. Cependant, David et Ninon, quant à eux, n'ont pas voulu lâcher l'affaire. En effet, Ninon a commis une entrave à la circulation. Elle a poursuivi le véhicule du couple afin d'avoir une discussion avec la jeune femme et a fait des queues de poisson. Une fois, les deux véhicules arrêtés, David est sorti et a donné un coup dans l'aile droite de la voiture de Carl. La prévenue ne conteste pas ce qu'il s'est passé.  "Je reconnais les faits. On m'a demandé de suivre la voiture, je voulais simplement avoir une discussion avec Kim. Je me suis arrêtée mais je ne suis pas sortie, je savais que cela allait dégénérer", déclare Ninon. Après cela, Kim a très vite appelé la police en étant prise de panique.

D'après l'avocate de la prévenue, Ninon n'est pas une personne dangereuse pour la société. Depuis les faits, elle ne voit plus ces personnes et elle ne cherche plus à discuter avec eux. La jeune femme a été diplômée comme puéricultrice en 2021. Aujourd'hui, elle suit une formation comme éducatrice. Son avocate demande donc une suspension simple du prononcé ou une peine de travail à titre subsidiaire.

Quant à David, il est connu de la justice. Déjà en 2017, il avait eu une suspension du prononcé à la suite de comportements violents. Malgré cela, deux ans plus tard, il recommence. "Je suis désolé, je sais que je n'aurai pas dû faire cela", déclare David devant la barre. Son avocat, demande une peine de travail ou un sursis probatoire avec une formation pour gérer sa violence.

Le représentant du ministère public requiert une peine d'un an d'emprisonnement pour David et une suspension simple du prononcé ou une peine de travail à titre subsidiaire pour Ninon. Le jugement sera prononcé le 18 mars.