Lors du conseil communal du mois de décembre dernier, il a été décidé de procéder à des allègements fiscaux sur certaines taxes et redevances pour l'exercice 2021. Des mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons depuis bientôt un an.

Trois domaines sont concernés, à commencer par les taxis. Ces derniers ont subi une baisse de leur chiffre d'affaires dans le cadre de la Covid. "À certains égards, la présence de taxis constitue une chose importante pour les personnes qui ont des difficultés de mobilité temporaire ou définitive. Ces avantages se relèvent déjà par l’existence de stationnements réservés, signale le bourgmestre Paul-Olivier Delannois. Afin de les soutenir, il est proposé de diminuer le montant de la taxe demandée en 2021."

Une réduction de 300€ sera octroyée sur le premier taxi, certains exploitants n'en ayant qu'un, et de 90€ sur le deuxième.

Des allègements fiscaux vont également être appliqués sur certaines taxes et redevances touchant particulièrement l'Horeca et les marchands ambulants. "Nous avons la volonté de principe d’alléger encore en 2021 une série de taxes et redevances pour certains secteurs victimes des conséquences de la pandémie, et cela devrait être compensé par la Région."

Ainsi, les mesures déjà proposées en 2020 seront prolongées, à savoir les suppressions de la taxe sur les débits de boissons, de la redevance pour les terrasses et de la redevance pour l'occupation du domaine public à l'occasion des marchés publics.

Enfin, des allègements fiscaux sont encore proposés pour les activités foraines. "Comme en 2020, nous ne demanderons pas de redevance d’occupation pour les forains. L’espoir est que les foires puissent se dérouler bien sûr."