Le 6 juin 2019, Jordan (nom d’emprunt) a fait un malaise après s’être disputé avec sa petite amie.

En ouvrant les yeux, le jeune homme découvrait autour de lui les services de secours ainsi que des agents de police. Jordan ne comprenait pas ce qui lui était arrivé, le jeune homme semblait par ailleurs perdu. Les services de secours ont alors voulu l’emmener à l’hôpital afin de réaliser quelques examens médicaux.

Le jeune homme ne s’est cependant pas du tout coopératif. Il refusait effectivement, et de manière catégorique, de se rendre à l’hôpital. Les forces de l’ordre sont donc intervenues afin de convaincre le jeune homme à monter dans l’ambulance.

Face à cette situation, Jordan, qui désirait surtout retrouver sa petite amie qui avait quitté les lieux, s’était mis à insulter les policiers et à se débattre. Le jeune homme était déphasé et hurlait après sa maman. Il ne comprenait pas ce qui était en train de se passer.

Suite au comportement de rébellion de Jordan envers les policiers, celui-ci a été cité à comparaître à la barre du tribunal correctionnel de Tournai.

Le représentant du ministère public, conscient que le jeune homme avait sans doute agi dans l’incompréhension de ce qu’il se passait, ne s’est pas montré contre l’octroi d’une suspension simple du prononcé.

Il a néanmoins tout de même bien fait comprendre au prévenu l’importance d’obéir aux services de police, d’autant plus que ceux-ci et les services de secours étaient là pour le protéger. Le jugement sera prononcé le 29 mars.