Ce lundi, la cité des Cinq Clochers accueillait sa traditionnelle braderie. Un événement qui a été tardivement confirmé suite au contexte de crise sanitaire du Covid-19 qui rend actuellement toute organisation incertaine.

Tournai Commerces, l'asbl en charge de l'organisation de la braderie, a ainsi dû composer avec plusieurs contraintes. Celles donc évidentes liées au Covid-19 mais également celles liées aux travaux, notamment des rues Royale et de l'Yser.

L'événement se voyait alors réparti en trois zones distinctes pouvant chacune accueillir 400 personnes. On retrouvait donc les visiteurs des Quatre Coins Saint-Jacques vers le Dôme, de Saint-Brice vers la rue de la Wallonie et, grande première, également sur la Grand'Place.

"C'est agréable de retrouver la braderie sur la Grand'Place, assure Claudine, qui ne manque pas la braderie tournaisienne depuis plusieurs dizaines d'années. Dommage cependant de ne pas y avoir interdit la circulation pour avoir un peu plus d'espace. Avec les terrasses des différents établissements, on s'y sent un peu à l'étroit."

Effectivement, avec des températures dépassant les 30°C, les terrasses faisaient le plein. Moins finalement que la braderie qui aura connu une affluence plutôt calme. Des personnes ne s'y sont pas non plus éternisées. "Il faut dire que le masque est difficilement supportable sur le long terme avec cette chaleur, signale Jacques au détour du Beffroi. C'est dommage que ce virus soit encore dans les parages car, avec un temps pareil, les rues tournaisiennes auraient été noires de monde !"