Plusieurs centaines de visiteurs ont flâné dans les allées du salon littéraire

TOURNAI Déclinée cette année sur le thème Brigands ou rebelles , l’édition 2012 du salon littéraire Tournai La Page a remporté un beau succès ce week-end. Pendant deux jours, des amateurs de livres anciens ont croisé, dans les allées de la Halle aux Draps, des fans de lecture à la recherche de bouquins à petits prix ainsi que des connaisseurs désireux de rencontrer l’un(e) ou l’autre auteur(e) de la région.

Il faut dire qu’entre les bouquinistes, les maisons d’édition et les nombreux auteurs présents à Tournai La Page, le livre était mis à l’honneur dans son sens le plus large et touchait donc volontairement un public éclectique.

“La préparation de ce salon, c’est un travail de plus d’une année”, confiait hier Annick Veys, qui coordonne Tournai La Page depuis deux ans. “Il y a les maisons d’édition à contacter, en plus des auteurs libres à choisir sur base de critères assez précis : il faut que leur dernier ouvrage soit sorti il y a moins de deux ans, que nous l’ayons lu avant le 15 août et qu’il reçoive l’approbation du comité de lecture. Et il faut aussi penser aux animations des deux journées”. Samedi après-midi, par exemple, la reconstitution d’un mariage huguenot par Gérard Boutet, sur base de son livre Les mariés de Tournai a séduit les visiteurs.

Une cinquantaine d’Orléanais (comme les mariés du bouquin) avaient même effectué spécialement le déplacement pour assister à cette reconstitution.

Et entre les lectures contées, les petits spectacles littéraires, les ateliers d’écriture et les expositions de textes et de livres, Annick Veys a à peine eu le temps de parcourir tranquillement les allées de son salon. “Mais j’ai quand même un coup de cœur, nous confiait-elle hier matin. C’est le livre Rayon de miel de Monique Quittelier, qui vit à Beloeil, et qui raconte avec beaucoup d’humour le quotidien d’une femme comme les autres qui attend son mari à la maison”.

L’auteure, qui signe là son tout premier roman, s’est librement inspirée des scènes de la vie quotidienne et de la vie de couple en général pour écrire ce livre rempli de bonne humeur à glisser dans les mains des lectrices en quête de légèreté et de lecture sans prise de tête.



© La Dernière Heure 2012