Dernièrement, les ouvriers communaux ont mis en valeur les inscriptions que l'on retrouve au niveau du pilastre du pont-à-Ponts. En latin et en français, on peut notamment y lire: En l'an 1314 fut construit, à l'endroit où l'on se dirige vers Saint-Brice, un pont de pierres monté sur arches de pierres, un pont qui auparavant avait été fait en bois sur des poutres. Le même message est à retrouver en latin.

On apprend encore que ce pont édifié en 1948 a remplacé celui qui fut détruit lors de l'invasion allemande de mai 1940.

Le pont-à-Ponts a évolué et a été reconstruit plusieurs fois avec différents matériaux. Aujourd'hui, dans le cadre des travaux de l'élargissement de l'Escaut et de la restauration des quais effectués par le SPW, le pont a été totalement refait et dispose d'un tablier en métal plus sobre.

"Je remercie les ouvriers communaux pour ce beau travail qui permet de mettre en évidence les traces de notre passé", souligne le bourgmestre Paul-Olivier Delannois.

© DR


© DR