Souvenez-vous, 2021 avait débuté dans le froid. Gelées, averses hivernales et chutes de neige avaient imposé à la Commune de Tournai une organisation rigoureuse afin d'assurer la sécurité des citoyens. Près de 30 ouvriers communaux avaient été mobilisés en janvier pour l’épandage et le déneigement. 9 camions et tracteurs avaient aussi été adaptés durant tout l’hiver dernier pour agir rapidement. De plus, un appel avait été fait à des agriculteurs pour soutenir les actions.

"Ce matin, nous avons connu notre premier assaut hivernal mais fort heureusement, le temps sec depuis quelques jours a évité la formation de plaques de glace sur nos routes. Mais, le service des Travaux est d'ores et déjà prêt et organisé pour intervenir rapidement", déclare Laurence BarbaixEchevine des Travaux. Tous les moyens et renforts nécessaires sont prévus pour assurer un salage des routes le plus optimal possible. Néanmoins, les Tournaisiens doivent être conscients que toutes les rues ne sont pas comprises dans les circuits de salage. En effet, la Commune doit prioriser certains axes les plus fréquentés, notamment ceux empruntés par les transports en commun ; doit veiller à saler les pistes cyclables en site propre, les nombreux ponts, les trottoirs des administrations publiques… Il est donc impossible matériellement d’être partout à la fois puisque Tournai est la commune la plus étendue de Belgique et compte 650 kms de voiries".

Il est aussi important de rappeler que chaque citoyen, qu’il soit propriétaire ou locataire est tenu de saler le trottoir qui borde sa façade ou de le déneiger. "J’en appelle aussi à la solidarité envers les citoyens les plus âgés ou moins valides qui, bien que souvent assidus à la tâche, auraient plus de mal à assurer cette mission citoyenne".

Quant aux automobilistes, cyclistes, le plus sûr moyen d’arriver à bon port est d’adapter leur vitesse et d’éviter tout déplacement inutile ; surtout si leur rue n’est pas reprise dans le circuit salage ou si les services ne sont pas encore passés.