C’est ce qu’a annoncé le Ministre Bellot à la députée tournaisienne Ludivine Dedonder qui s’inquiétait de l’état de cet ouvrage d’art.

La députée fédérale tournaisienne, Ludivine Dedonder, a interpellé le ministre de la Mobilité, François Bellot, ce mercredi en commission de la mobilité, au sujet de l’état du pont du chemin de fer situé à la rue du Viaduc à Tournai. Son interpellation visait principalement les infiltrations d’eau remarquées par temps de pluie.

“La dernière inspection du Viaduc de Tournai remontait au 19 mars 2018 conformément aux procédures en vigueur”, a ainsi avoué François Bellot. Ce dernier expliquait encore qu’Infrabel indique qu’il n’y a actuellement pas de problèmes de stabilité de l’ouvrage. “L’étanchéité est cependant défectueuse.” Pour remédier à cette situation, le Viaduc connaîtra des travaux l’année prochaine.

Évidemment, la députée fédérale tournaisienne ne pouvait que se montrer satisfaite de cette annonce mais émettait une certaine réserve. “Je me réjouis qu’une date ait été avancée pour mener ces travaux mais je pense qu’un entretien régulier de ces ouvrages serait judicieux.”

Ludivine Dedonder précisait effectivement que ces entretiens réguliers permettraient notamment de limiter les risques liés à des problèmes de stabilité. “Cela permettrait également de réduire la facture globale des travaux”, concluait-elle.