Tournai-Ath-Mouscron Le président de la 10e chambre du tribunal correctionnel a notamment tenu compte du comportement affiché par les prévenus face aux forces de l'ordre et à la justice.

Cette vaste affaire de trafic de stupéfiants, démantelé en avril 2018 dans la région de Tournai, a connu son épilogue. Les 25 prévenus ont assisté au prononcé du jugement, ce vendredi.
Deux d'entre eux ont été acquités, tandis que l'action judiciaire s'est éteinte pour deux autres prévenus.
Reste les 21 autres, écopant de peine allant de 37 mois de prison ferme, à 2 à 4 ans d'emprisonnement avec sursis, simples ou probatoires, voire des peines de travail.

Dans son jugement, le président a tenu compte de la période infractionnelle, s'étalant d'avril 2016 à avril 2018, ainsi que de la quantité importante de produits vendus.
"J'ai aussi tenu compte de la nonchalance de certains prévenus qui semblent banaliser les faits dans leur comportement affiché face à la police et à la justice", a précisé le juge.
Les principaux intéressés ont 30 jours pour faire appel, tandis que l'un des prévenu, absent à chaque fois, peut s'opposer au jugement dans les 15 jours.